Le journaliste Thierry Bellefroid lance les Prix BD de la Ville de Bruxelles

  • A partir d'avril 2004, à l'instar de Genève, la Ville de Bruxelles va créer un prix récompensant des auteurs de BD. Deux prix en fait : un pour un jeune auteur ; un autre récompensant une série internationale.

Ce prix est lancé à l’initiative d’une star de la télévision belge, le journaliste Thierry Bellefroid, présentateur du 13 heures de la RTBF. Une signature bien connue des bédéphiles puisque notre ludion de la lucarne officie aussi sur BDParadisio et est membre du comité de présélection des prix à Angoulême.

Prix du jeune créateur bruxellois

La première distinction qui serait décernée par la capitale belge récompensera un jeune auteur issu de « la jeune création bruxelloise ». « Un courrier a été envoyé à toutes les écoles d’art de la ville nous dit Thierry Bellefroid qui suggère aux éditeurs de proposer spontanément leurs « jeunes poulains ». On comprend que ce prix ne concerne « que les jeunes auteurs bruxellois », ce qui limite la portée du concours.

Le prix de la meilleure série internationale

L’autre prix sera attribué à « la meilleure série internationale disponible sur le marché belge en français et en flamand ». Le jury pour les deux prix est composé de personnalités belges de la BD comme Thierry Bellefroid (RTBF), président, Reynold Leclercq (Librairie Brusel), Jean-Marie Derscheid (galerie-librairie Ziggourat), Daniel Couvreur (journaliste du quotidien Le Soir), Hubert Leclercq (journaliste du quotidien La Dernière Heure), Laurent Fabri (journaliste au quotidien L’Echo) et le dessinateur Johan De Moor.

Des prix richement dotés

Les gagnants ne se contenteront pas d’une statuette ramasse-poussières. Comme le Prix Goscinny ou le Prix de la Ville de Genève, ces prix seront richement dotés : chaque lauréat se verra offrir la somme de 5.000 euros. Le lauréat du « Prix de la Meilleure Série » aura en outre le plaisir de voir sa création recouvrir la façade d’un mur bruxellois, à l’exemple de celles, déjà nombreuses, portant les signatures de Dany, de Dupa, de Tibet mais aussi de Chaland et de Dupuy & Berbérian. « Nous avons choisi de récompenser une série qui se distingue du lot afin que ce type d’albums, trop souvent absent des récompenses mais qui a pourtant les faveurs du public, soit lui aussi mis en avant, nous dit Thierry Bellefroid. Car en dehors du tout nouveau prix de la série à Angoulême, les séries restent les grandes absentes des palmarès des différents festivals. »

Photo : Thierry Bellefroid. © DP

(par Didier Pasamonik (L’Agence BD))

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.