Le projet Cadmos : La BD au service du patrimoine littéraire mondial

4 janvier 2008 0 commentaire
  • Découvrir les chefs-d’œuvre de la littérature mondiale au travers de la bande dessinée, tel est le projet d’une nouvelle collection : « Romans de toujours ».
Le projet Cadmos : La BD au service du patrimoine littéraire mondial
Le Livre de la Jungle par Rudyard Kipling, Djian et TieKo
(c) Adonis

Le projet est ambitieux, à la mesure de l’enjeu : la lutte contre l’illettrisme et la préservation du patrimoine mondial de la littérature. Il a été mis en place par le professeur Saad Khoury, président de l’Association pour la sauvegarde et la diffusion du patrimoine littéraire mondial, assisté du dessinateur Roger Brunel qui en est le directeur de collection. Il s’agit de publier en quatre ans, en collaboration avec l’Organisation Internationale de la Francophonie, l’Unesco et la Fédération Internationale des Professeurs de français, de langues vivantes et d’histoire, quelque 50 chefs-d’œuvre de la littérature mondiale sous la forme d’une bande dessinée.

La Guerre des mondes par H.G. Wells, par Ph. Chanoinat et A. Zibel
(c) Adonis

On sait que l’adaptation en BD d’œuvres littéraires est LE phénomène de l’année 2007, comme l’indique Gilles Ratier dans son rapport. Delcourt, EP éditions ou Glénat ne manquent pas de ces œuvres adaptées dans leurs catalogues. Mais il ne s’agit pas ici de l’appropriation de romans par des auteurs modernes qui en font un produit à leur sauce. Il s’agit d’une adaptation modeste, appliquée, scolaire peut-on dire, à la manière classique des Oncle Paul. « C’est délibéré, clame Roger Brunel, le directeur de la collection, «  nous voulions le produit le plus classique possible, quelque chose d’indémodable  ». Les bédéphiles les plus sophistiqués ne s’accrocheront donc pas aux rideaux. En revanche, un public de non-francophones, de non-lecteurs de bande dessinée, de non-lecteurs tout court,… trouvera dans ces ouvrages un outil pertinent et efficace de réinvestissement dans la lecture, en particulier celle des grandes œuvres littéraires.

L’Ile au Trésor par R.L. Stevenson, C. Lemoine et J.M. Woehrel
(c) Adonis

Car ces ouvrages ne sont pas seulement des adaptations simples. Ils s’accompagnent d’un CD-Rom sur lequel le lecteur a accès non seulement au texte original entièrement numérisé (en PDF), mais aussi ce même texte intégralement lu par un comédien, écoutable avec un baladeur ou un Ipod. L’apprentissage ne passe donc pas seulement par l’illustration, mais aussi par le texte d’origine et surtout, pour les non-francophones, par une version qui en restitue la prononciation originale. Les Alliances Françaises ou les organismes d’apprentissage des langues dans le monde entier ont là un outil pédagogique épatant, doté d’un glossaire en 12 langues, d’un lexique et d’un dossier historique de 12 pages dans chaque album, tout ça pour le prix d’un album classique : 13 euros !

En outre, cette collection se veut solidaire : Chaque fois que deux albums sont vendus dans le circuit de la librairie (la collection est diffusée par Glénat et distribuée par Hachette), un album sera offert à l’Organisation Internationale de la Francophonie et à l’Unesco ou à d’autres associations caritatives pour leurs programmes éducatifs destinés aux pays à faible revenu. Ces albums sont aussi imprimés sur papier recyclé chez un imprimeur doté du « label imprim vert ». Une initiative généreuse.

(par Didier Pasamonik (L’Agence BD))

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Le site de l’éditeur

Les titres parus :

Robinson Crusoé
Tartarin de Tarascon
Les 1001 Nuits
Le Tour du monde en 80 jours
La Guerre des mondes
Le Conte de Noël
L’Ile au Trésor
L’Odyssée
Madame Bovary
Le Comte de Monte-Christo

A paraître

Oliver Twist
Le dernier des Mohicans
Le Livre de la Jungle
Les Misérables
Notre Dame de Paris
Le Capitaine Fracasse
Voyage au Centre de la Terre
Michel Strogoff
Guerre & Paix

  Un commentaire ?