Le retour à la terre - T5 : Les Révolutions - Par Ferri & Larcenet - Dargaud

31 décembre 2008 0 commentaire
  • Pas de retour à la ville prévu pour Manu Larssinet. La campagne reste encore pour lui une terre pas totalement explorée.

Mariette a repris la fac et Manu est recyclé homme au foyer : repassage, babysitting et bricolage. Sinon, Manu participe à la fébrilité municipale (élections, pétitions, diffamations) et reçoit son copain Ferri, qui écrit un roman gothique dans la cave au lieu de bosser sur les planches du Retour à la terre que Philippe de Dargaud attend pour mercredi...

L’homme de ville vivant à la campagne est une source, pour le moment, de gags savoureux. Dans ce tome 5, Mariette a repris les études et se retrouve moins disponible pour les taches ménagères. Manu reprend le flambeau avec plus ou moins de bonheur et de réussite. Trouver une nounou de confiance n’est pas aisé dans ce coin paumé et éduquer le chat à utiliser la belle chatière bricolée encore moins. La campagne municipale du maire sortant Adrien Coquelot est l’occasion pour Manu de s’évader de chez lui, de son quotidien.

Les situations diverses et variées (dont l’arrivée de Ferri, les apparitions des atlantes et de "Philippe de Dargaud", alias Philippe Ostermann, l’éditeur du vrai Larcenet) rompent une monotonie qui guette ce type de récit.
En 5 albums Jean-Yves Ferri et Manu Larcenet ont su créer un petit monde poétique et attachant. C’est drôle et fabuleux. Comme la courge mexicaine de Loupiot, l’épicier local.

Le retour à la terre - T5 : Les Révolutions - Par Ferri & Larcenet - Dargaud

(par Laurent Boileau)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Lire la chronique du tome 1, du tome 3 et du tome 4

Lire une interview de J-Y Ferri (Juillet 2007)

Commander cet album sur Internet

  Un commentaire ?