Newsletter ActuaBD

Le retour de la collection Patte de mouche à L’Association

  • La collection Patte de mouche de L’Association est une épatante petite collection au format 10,5 x 16 cm qui comporte 24 pages et coûte pour chaque volume 3 euros. Elle compte aujourd’hui une centaine de titres et- constitue l’une des collections historiques de L’Association, la célèbre maison d’édition qui a révélé des auteurs comme Joann Sfar, David B, Marjane Satrapi ou Stanislas. Nous sommes dans quelque chose qui tient des mini-récits de Spirou dans les années 1960, de la collection X de Futuropolis ou de la collection Atomium de Magic-Strip dans les années 1980, c'est-à-dire une petite plateforme libre d’expérimentation graphique. Elle avait été abandonnée depuis 2016 et renaît cette année avec une quinzaine de nouveaux titres.
Le retour de la collection Patte de mouche à L'Association

C’est un terrain de jeu, aussi bien pour des auteurs reconnus comme JC Menu, Blanquet, Marc-Antoine Mathieu, Alex Baladi ou Baudoin (qui fait en ce moment l’objet d’une rétrospective remarquable au Musée de la BD d’Angoulême dont nous parlerons bientôt) que pour des auteurs moins connus comme Gala Vanson, une illustratrice et réalisatrice de films d’animation, qui raconte dans La Boucherie parisienne le souvenir du commerce familial à Fort Mahon Plage dans l’enfance de sa tante. Il y a aussi Cockey la fuite par JM Bertoyas, une espèce de rêve éveillé, avec monstres cannibales, un récit truffé de citations ironiques d’Althusser et de Marcuse… Il y a aussi ces petites notes de voyage d’Anders Nilsen et puis des trucs de Trondheim qui, paraît-il, n’a pas besoin que l’on parle de lui sur ActuaBD.com.

En moins absurde, et c’est une surprise, il y a ces incroyables Lettres d’Hilda Dajč du dessinateur Aleksander Zograf, qui nous ramènent le souvenir d’une jeune Serbe d’origine juive volontaire dans l’hôpital juif de Belgrade en 1941, suite à l’invasion de la Yougoslavie par les nazis. Zograf y publie quatre lettres retrouvées de cette jeune femme morte dans un camp à Sajmište, comme 6000 autres victimes juives -femmes, enfants, vieillards- gazées avec un camion à gaz. C’est dense, c’est touchant, c’est un document que l’on ne s’attend pas à découvrir dans cette collection.

Laquelle paraît le 5 novembre et vous la trouverez de préférence chez votre libraire spécialisé.

(par Didier Pasamonik (L’Agence BD))

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

 
Newsletter ActuaBD