Léo Loden - T16 : Froide Vendange - par Arleston, Nicoloff & Carrère - Soleil

19 juillet 2006 0 commentaire
  • Nouveau cru pour {Léo Loden}. Loïc Nicoloff intègre l'équipe d'auteurs pour cet épisode où le sang, comme le vin, coule à flot.

Le détective Léo Loden et son fidèle Tonton Loco confondent un caviste bordelais se livrant à un trafic de vins. Leur "client" les invite alors à passer quelques jours dans la région et de profiter du domaine de son ami Guy Peyras. Mais les vacances sont de courte durée. Car la mise en bière a lieu même le domaine Peyras. Un comble ! Il faudra toute la sagacité de Léo pour élucider cette nouvelle enquête.

Dans ce 16ème épisode, Léo et son oncle quittent Marseille leur port d’attache, pour Bordeaux et son vignoble. "Bordeaux c’est comme Marseille (...) sauf qu’ici le pastis est rouge". Arrivés à bon port et la première enquête résolue, nos deux lascars se mettent aussitôt au vert. Ce cadre viticole est une bénédiction pour Tonton Loco qui ne manque pas de tester le vin local qui, cette année, à un goût de raisin...

Du titre à la dernière bulle, pas question de mettre de l’eau dans son vin, Christophe Arleston ne rate aucun bon mot dans cette série humoristique. Le prolifique scénariste est épaulé pour la première fois par Loïc Nicoloff, peut-être le signe avant-coureur d’un prochain passage de relais... Comme pour la plupart des autres épisodes, l’intrigue sert avant tout à mettre en avant quelques savoureuses répliques. Le lecteur réfractaire à cette cuvée d’humour tentera peut être d’y échapper. En vain, il devra boire jusqu’à la lie les paroles des personnages. Côté graphisme, Serge Carrère reste fidèle à son style semi-réaliste, un dessin habile, comique et caricatural.

La venue de Loïc Nicoloff va-t-elle relancer Léo Loden ? Comme le vin, cette série se bonifiera-t-elle avec le temps ? En tout cas, c’est avec un plaisir renouvelé que l’on retrouve à chaque tome nos deux héros et leurs aventures rocambolesques.

(par Laurent Boileau)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

  Un commentaire ?