Les Aigles Décapitées - T17 : « Le Châtiment du Banni » - Par Arnoux et Pierret, éditions Glénat

3 décembre 2003 0 commentaire
  • Erik {{Arnoux}} avait pris un étrange pari : celui d'axer l'une des séries les plus populaire des éditions Glénat sur d'autres personnages. Ainsi, dans les précédents albums de la série, Hugues de Crozenc mourait dans de tristes circonstances. Nous suivons aujourd'hui la destinée de ses enfants, Sigwald (fils de Nolwenn) et Mahaut (fille de Alix)…

La jolie Mahaut est mystérieusement enlevée. Les soupçons pèsent bien évidemment sur Nolwenn : elle gère provisoirement le royaume de Crozenc en attendant que les enfants de son premier époux deviennent adultes. La mort de Mahaut placerait définitivement son fils, Sigwald, comme seul héritier du domaine. Mais les apparences sont parfois trompeuses…

Arnoux signe en compagnie de Sophie Fougère (mais, diable ! pourquoi n’est-elle pas créditée sur la couverture ?) un récit captivant, sensible et audacieux. Ils arrivent progressivement à réussir leur défi et à émouvoir les lecteurs avec ces nouveaux personnages.

L’histoire est malheureusement desservie par un graphisme sans personnalité, et sans aucun égard pour les contraintes historiques et anatomiques. Mais le lecteur lambda n’y fera sans doute pas attention…

(par Nicolas Anspach)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

  Un commentaire ?