Newsletter ActuaBD

Les Amants de Shamhat : La véritable histoire de Gilgamesh - Par Charles Berberian - Futuropolis

  • Variation autour du mythe de Gilgamesh, dans le cadre des bandes dessinées éditées par Futuropolis en lien avec le Louvre : Charles Berberian livre un récit d’une rare beauté, plein de poésie, d’onirisme et d’érotisme !

Lancée il y a quinze ans, la collection d’albums de bandes dessinées associant le musée du Louvre et les éditions Futuropolis a débouché sur des résultats très divers, certains franchement décevants, comme Les chats du Louvre, d’autres très originaux comme La traversée du Louvre, amusants comme Le chien qui louche ou poétiques avec Signe des rêves ou Le ciel au-dessus du Louvre. Pour les 15 ans de cette collection, c’est à un invité spécial qu’a été donnée une carte blanche : Charles Berberian, Grand Prix d’Angoulême en 2008 avec son compère Philippe Dupuy, avec qui il a notamment créé Monsieur Jean. Et le résultat est non seulement audacieux et surprenant, mais il s’agit peut-être de l’album le plus convaincant de la série, justement grâce aux libertés prises par l’auteur.

Les Amants de Shamhat : La véritable histoire de Gilgamesh - Par Charles Berberian - Futuropolis

Charles Berberian, né à Bagdad d’une mère originaire de Jérusalem et d’un père venant du Liban, de grands-parents issus de Libye et de Chypre, prend un réel plaisir à dessiner des paysages orientaux. Enfant, il avait visité avec son père les jardins suspendus de Babylone, dont il n’avait alors saisi ni l’intérêt ni la beauté. Adulte, il ressentit une vraie émotion en découvrant au Louvre une statuette, celle d’Ebih-Il, faite d’un albâtre translucide, d’yeux en amande figurés à l’aide de lapis-lazuli enchâssé dans du bitume. Intrigué par le regard serein de cette statuette au graphisme très épuré, il décide rapidement de la transformer en personnage de bande dessinée, en en faisant le narrateur de l’épopée de Gilgamesh.

Au milieu du XIXe siècle, 3000 vers répartis sur 12 tablettes d’argile rédigés en caractères cunéiformes ont été transcrits et traduits, nous permettant de mieux comprendre l’histoire, transmise depuis des millénaires, de ce roi d’Uruk et héros de Mésopotamie qui demanda à sa courtisane, la belle Shamhat, de lui trouver un léopard blanc pour l’aider à tromper son ennui. Celle-ci lui ramena le sauvage Enkidu, qui se lia d’une amitié forte avec le roi, avec qui il se lança dans de périlleuses aventures pour écrire sa légende.

Charles Berberian décide d’investir les interstices du mythe, de jouer avec les silences de l’histoire, pour réinvestir pleinement ce fabuleux matériau romanesque qui avait déjà inspiré plusieurs albums comme le Gilgamesh de Jens Harder, lequel avait fait le pari de suivre à la lettre le chapitrage des tablettes d’origine, ce qui rendait la lecture assez laborieuse.

À l’inverse, le récit de Charles Berberian, teinté d’érotisme et d’humour, est d’une fluidité remarquable. L’auteur pose son écriture comme une musique, avec équilibre et légèreté, d’un ton alerte et enlevé.

Tout ici est graphique, l’expressivité de son dessin le disputant à son élégance. Pour cela, en scribe des temps modernes, il utilise non seulement la tablette contemporaine, l’Ipad, mais aussi différents papiers bouffants venus d’Asie, comme du Velin, jouant sur les noirs et blancs, les traits estompés, les couleurs chatoyantes, la précision de l’encre et la luminosité de certains aplats de couleurs. Au-delà de l’intérêt historique/ mythologique du récit, au-delà de l’intérêt de son insertion dans le contexte des collections du Louvre, cet album se lit pour lui-même, pour ce qu’il est : une épopée graphique et poétique !

(par Tristan MARTINE)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Les Amants de Shamhat : La véritable histoire de Gilgamesh - Charles Berberian (scénario et dessin) - Éditions Futuropolis - Collection Musée du Louvre - Sortie le 9 juin 2021 - 128 pages - 20,00 €

 
Newsletter ActuaBD