Les Ananas de la colère – Par Cathon – Pow Pow

7 février 2019 0 commentaire
  • Lorsqu’une mort suspecte secoue le quartier hawaïen de Trois-Rivières, Marie-Pomme Plourde, barmaid et grande lectrice de romans policiers, décide d’enquêter. Un meurtre et mystère désopilant où le kitsch tiki est à l’honneur.

Barmaid à l’Ananas d’or, Marie-Pomme est une lectrice passionnée des aventures de la détective Shirley McSnuffles, héroïne de romans tels que C’est le prospecteur qui a fait le coup, Opération mort-aux-rats ou encore Sous le ciel bleu de Thetford Mines. Or le monde de la jeune femme chavire le jour où sa voisine Bonnie Lavallée, une ancienne athlète professionnelle de limbo, est assassinée.

Lorsque les autorités refusent de se saisir du dossier – pas de bol, le crime a lieu en même temps que l’épluchette de blé d’Inde annuelle de la police –, Marie-Pomme est obligée de prendre les choses en main. À la recherche d’indices, celle-ci se met à fréquenter les bas-fonds de la ville afin de mener ses interrogations. Mais sa démarche dérange, et peu à peu, les témoins subissent le même sort que Bonnie. Marie-Pomme sera-t-elle la prochaine victime ?

Les Ananas de la colère – Par Cathon – Pow Pow

Extrait des Ananas de la colère, par Cathon.
© Pow Pow

Le lecteur l’aura compris, Les Ananas de la colère est un ouvrage qui se rapproche davantage d’Agatha Christie que de John Steinbeck. Cathon, qui affirme d’ailleurs s’être inspirée des titres évocateurs de cette dernière, exploite avec humour tous les clichés du genre policier. Aussi, en choisissant de situer l’action dans le quartier fictif d’une ville québécoise connue, et en mâtinant l’intrigue d’éléments issus de la culture dite « tiki » (ou plutôt de la récupération commerciale nord-américaine des cultures polynésiennes et caribéennes), l’auteure donne le ton : celui-ci est drôle, absurde et décalé.

Côté dessin, les personnages aplatis, souples et rondouillards semblent parfaitement harmonisés à l’univers narratif. De même, le trait particulièrement expressif des personnages traduit bien la fausse candeur du récit.

Bref, si on aimait Cathon en tandem – celle-ci a notamment signé Les Cousines vampires (un pastiche du cinéma d’horreur) avec Alexandre Fontaine Rousseau (Pow Pow) et La Liste des choses qui existent avec Iris (La Pastèque) –, on découvre avec joie ce premier ouvrage solo. Avec ses arômes de mai tai et de piña colada, l’auteure nous livre un album original et rafraîchissant dans le paysage de la BD québécoise.

(par Marianne St-Jacques)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Commander cet album:
BDfugue FNAC Amazon

Les Ananas de la colère – Par Cathon – Pow Pow – 136 pages – parution le 5 novembre 2018 au Canada (à paraître le 12 avril 2019 en Europe).

  Un commentaire ?