Les Artilleuses - Par Pevel et Willem – Editions Bamboo

19 mars 2020 0 commentaire
  • Trois braqueuses de charme sèment la panique dans un Paris revisité par des auteurs qui n'hésitent pas à mélanger patrimoine historique, aventure et fantastique. Un mélange plaisant et explosif.

Dans un Paris de 1911 où vivent des fées, des gnomes et autres créatures étranges, un groupe de jeunes femmes prépare un gros coup : le vol d’une mystérieuse relique, la Sigillaire !

Mais dans ce Paris des Merveilles peuplé d’êtres fantastiques, l’inspecteur Truchard et ses célèbres Brigades du Tigre vont chercher à contrer le projet des trois complices. Les choses se compliquent avec l’intervention des services secrets du Kaiser, eux aussi fortement impliqués dans cette étrange affaire.

Les trois héroïnes Lady Remington, Mam’zelle Gatling et Miss Winchester auront fort à faire pour mener à bien leur projet mais ne lésineront pas sur les moyens pour parvenir à leurs fins. Dynamite, explosifs et cascades en tout genre sont au rendez-vous de ce premier épisode des Artilleuses !

Les Artilleuses - Par Pevel et Willem – Editions Bamboo
Trois voleuses qui n’ont pas froid aux yeux ;

En adaptant la trame de son roman paru en 2003 sous le titre Cycle Ambremer puis renommé Paris des Merveilles (paru aux éditions Bragelonne), Pierre Pevel nous invite à visiter la capitale sous un jour qui n’est ni tout à fait celui du début du XXe siècle, ni tout à fait totalement imaginaire. Ce Paris qui sert de décor à nos trois braqueuses de choc est un savant mélange de Belle Époque, d’esprit Steampunk et de Fantastique pour mieux nous immerger dans une ville où l’on ne sera pas surpris de croiser aussi bien les Brigades du Tigre que Fantomas ou quelques dragons.

Un savant mélange de fantastique et de steampunk !

Cette capitale, où la Tour Eiffel est en bois et où une ligne de métro rejoint le Pays des fées, sert de toile de fond aux aventures de ces trois voleuses de haut vol !

Pour rendre crédible et attrayant un tel univers, le recours à un dessinateur d’exception s’imposait et c’est bien le cas avec Étienne Willem. L’auteur de Vieille bruyère et bas de soie (3 volumes chez Paquet) ou des Ailes du singe (chez le même éditeur) se montre particulièrement à l’aise dans le traitement graphique d’un cadre aussi particulier.

Il faut dire qu’il avait déjà eu l’occasion d’explorer cet univers lors d’une première tentative avec le lancement chez Bamboo, de la série la Fille de l’Exposition universelle. Ambiance très parisienne fin XIXe, personnages très typés et intrigue menée tambour battant sur fond d’uchronie, cette collaboration avec le scénariste Jack Manini lui avait sans doute permis de se faire la main pour aborder cette nouvelle série !

Surfant sur le succès public et critique des romans qui servent de base à la bande dessinée, pourvu d’un graphisme séduisant et dynamique et enfin servi par la mise en couleurs efficace de Tanja Wenisch, cette nouvelle série possède tous les atouts nécessaires pour doper encore un peu plus Drakoo, le nouveau label dirigé par Christophe Arleston chez Bamboo.

Voici des Artilleuses qui pourraient bien faire du bruit !

(par Patrice Gentilhomme)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Commander cet album:
BDfugue FNAC Amazon

  Un commentaire ?