Les Aventures du Roi Singe : Les Immortels - Par Stéphane Melchior & Vincent Sorel - Gallimard

16 avril 2020 0 commentaire
  • Une adaptation colorée et entraînante du fameux classique de la littérature chinoise. Entre modernité et tradition, humour et action, onirisme et réalisme, cette nouvelle version graphique des aventures du Roi Singe atteint sans coup férir un équilibre des plus agréables.

Les Aventures du Roi Singe : Les Immortels - Par Stéphane Melchior & Vincent Sorel - GallimardL’histoire est classique, mais au final assez peu connue en Europe : celle du roi des singes, né d’un œuf et à la peau de pierre, qui, pour sauver son peuple de la mort ira à travers le monde affronter dieux et dragons, enfers et océans, empereurs et guerriers.

Il croise la route d’une magicienne maudite, de joyeux lurons autrefois serviteurs du terrible empereur de jade, et il se gagne la fidélité d’un nuage magique qui lui permet de traverser le monde en un éclair. Et bien sûr, il ne sépare jamais de son fameux bâton magique : le Jingu Bang.

Les plus éclairés auront reconnu dans ce bref résumé un certain nombre d’éléments que l’on retrouve dans une autre œuvre connue : Dragon Ball. L’œuvre de Toriyama est en effet inspirée de cette saga de légende.

La difficulté d’adapter un tel matériau en bande dessinée est évidente : il faut parvenir à trouver sa voix sans tomber dans le simple démarquage, innover sans trahir, offrir une lecture originale et personnelle du conte. Challenge relevé ici avec brio.

Le scénariste Stéphane Melchior parvient, en alternant les séquences avec les différents personnages, à créer un univers cohérent, à installer des lieux récurrents et connectés. Le rythme de sa narration permet au lecteur de progresser dans l’histoire sans précipitation ni temps mort. Mention spéciale aux personnages de Noreil et Noeunoeuil, très drôles et attachants.

Pour la partie graphique, le style très coloré et foisonnant de Vincent Sorel sied à merveille au conte. La dimension mythologique de l’histoire qui transparaît au travers de ses personnages (monstres, dragons, singes parlant etc) et des lieux évoqués (enfers, profondeurs des océans, île mystérieuse, etc) est renforcée par un jeu de couleurs franches et vives qui ajoutent à la force symbolique de chaque séquence. Tous les personnages sont originaux, attachants, drôles, et on a envie de continuer à les suivre. Ça tombe bien : l’histoire se conclut sur un cliffhanger qui laisse présager une suite, on a hâte !

(par Jaime Bonkowski de Passos)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Commander cet album:
BDfugue FNAC Amazon

"Les Aventures du Roi Singe : Les Immortels" - Stéphane Melchior et Vincent Sorel - Gallimard Bande Dessinée - 64 pages couleurs - 200x260mm - 12,50€.

  Un commentaire ?