Les Aventures du jeune Jules Verne, T1 : La Porte entre les mondes - Par Jorge Garcia & Pedro Rodriguez - Glénat

12 janvier 2011 3 commentaires
  • Peut-on imaginer ce que furent les années d'enfance de Jules Verne, un auteur à l'imagination si prolifique et inventive qu'il demeure le deuxième écrivain le plus traduit au monde ? Un pari réussi, avec une magie et une profondeur qui font honneur à cette icône de la littérature.

Comment cette extraordinaire imagination est-elle venue à Jules Verne ? Sans doute, d’un évènement surnaturel survenu pendant ses vacances d’été, en 1837 ! Avec son frère et sa cousine, le jeune Verne âgé de 10 ans, navigue jusqu’à une île à la recherche de pierres magiques.

Après avoir fui ce qu’il croit être un fantôme, il accomplit la nuit venue un rituel inspiré par son oncle fantasque et lance les pierres dans le feu. Chaque pierre représente une personne de sa famille. Si la pierre se fend en deux, le désir le plus secret de cette personne se réalisera, mais si la pierre disparaît, c’est un présage de mort. Ce jeu va se transformer en un passage vers un monde aussi désiré que redouté...

Les Aventures du jeune Jules Verne, T1 : La Porte entre les mondes - Par Jorge Garcia & Pedro Rodriguez - Glénat

Plus qu’un romancier, Jules Verne fut un réel visionnaire des avancées du monde moderne. Du roman d’aventure à l’anticipation, il influença les plus grands et continue à disséminer encore aujourd’hui ses Voyages extraordinaires.

Si l’Italie nous envoie une série de nouveaux auteurs talentueux, l’Espagne n’est pas en reste avec Juan Diaz Canalez, Juanjo Guarnido et autres Enrique Fernández. Ces deux auteurs font preuve d’une belle inventivité dans une transposition qui plaira aux jeunes ainsi qu’aux adultes.

Prise au premier degré, cette aventure utilise à merveille les désirs secrets que chaque enfant porte au fond de soi, et ce mythe éternel qu’est le souhait assouvi, mais qui libère plus de malheur que de bonheur. C’est avec tendresse et imagination que les auteurs parviennent à livrer un conte plein de malice et d’humour. Pour les plus grands des enfants, ils se mettent d’ailleurs en scène dans une nouvelle illustrée qui explorent autant l’approche de leur ’transposition’ que leur amour des récits de Jules Verne.

Amour, magie, suspense, fantaisie... que de défis pour une réussite !

Ce récit profite tout aussi bien d’une lecture plus adulte, car après avoir laissé parler l’âme d’enfant que nous portons en nous, il dévoile un futur imaginaire de Jules Verne marié à son amour d’enfance, sa cousine Charlotte. Le jeune adolescent doit alors mettre en balance son futur d’écrivain et de mari comblé pour sauver sa sœur. Le cœur parle sans détour, et la sélection d’Angoulême ne s’y est pas trompé en choisissant ce très bel album promis à un bel... avenir !

(par Charles-Louis Detournay)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Commander ce livre chez Amazon ou à la FNAC

Lire les premières pages

 
Participez à la discussion
3 Messages :
  • (...) évènement surnaturel (...) pierres magiques (...) fantôme (...) rituel (...) présage de mort ...

    Mais que c’est loin de l’écrivain qui a fera plutôt l’apologie du progrès scientifique !

    Du coup, j’ai envie de le lire... pour savoir si le scénariste détourne réellement l’esprit de Jules Verne ou si c’est pour mieux y revenir...

    Répondre à ce message

  • Pas très Jules VErne tout ça, jamais Le grand Verne n’utilise la magie ou le surnaturel dans ses livres. Les auteurs auraient peut-être dû lire les livres avant de vouloir imaginer ce qui les a inspiré, ça aurait été plus cohérent.

    Répondre à ce message

    • Répondu par Charles-Louis Detournay le 14 janvier 2011 à  13:01 :

      L’idée n’était pas de faire un récit à la Jules Verne, mais d’imaginer ce que Jules Verne a traversé enfant pour développer son imaginaire.

      Glénat indiquant que c’est un premier tome, voyons ce que la suite nous réserve...

      Répondre à ce message