Les Bidochon en ont marre du ridicule

16 octobre 1997 0 commentaire
  • La famille Bidochon existe vraiment et en a marre d'être ridiculisée. C'est ce que nous apprend un bédéphile, qui relaie des informations parues dans "Le Figaro" du 23/10 et dans "La République du Centre" d'Orléans. Voici les faits.

Françoise Bidochon, veuve de Raymond et plaignante devant la cour d’appel de Paris, rapporte au quotidien orléanais que l’auteur « a utilisé notre nom, c’est évident, en sachant très bien ce qu’il faisait puisque mon mari, aujourd’hui décédé, était le chef scout de Christian Binet » et qu’il a travaillé « chez le père de ce même Christian Binet ».

Mme Bidochon précise également que les prénoms du couple de la BD, Raymonde et Robert, se rapportent directement à ceux portés dans la famille puisque « mon mari s’appelait Raymond et son frère se prénomme Robert ».

« Nous avons décidé de porter plainte le jour où ma fille, à la fac, s’est fait huer par les étudiants lorsqu’elle a décliné son identité », précise Françoise Bidochon au journal.

Les conclusions d’un premier jugement ont donné raison à l’auteur de BD en demandant aux plaignants d’apporter « la preuve du préjudice causé ». A cela, Françoise Bidochon, qui a fait appel, répond qu’elle a « plus de soixante-dix attestations (...) d’amis, de voisins ou de relations professionnelles » comme quoi son nom lui est préjudiciable.

Mme Bidochon souhaite que son nom de famille ne soit plus associé à celui du « couple de Français moyens, dont la bêtise et la triste condition sociale sont tournées en dérision d’un coup de crayon simple et efficace », selon la définition du dictionnaire des noms propres le « Petit Robert ».

(par Patrick Albray)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

  Un commentaire ?