Les Bleus se mettent au vert

5 décembre 2014 1
  • Avec la régularité d'une horloge, Cauvin & Lambil nous apportent le 58e "Tuniques Bleues". Les fringants soldats nordistes sont confrontés à un mal qui frappe la troupe : le scorbut. Pour le contrer, ils vont devenir de braves voleurs de pommes...

Avec un titre pareil, "les bleus se mettent au vert", on peut croire que nos burlesques militaires vont en voir de toutes les couleurs, voire même passer végétariens, ou pire : écolos ! Un peu quand même puisqu’ils découvrent les vertus des "cinq légumes" par jour.

La troupe est assiégée par l’armée sudiste qui pratique la politique de la terre brûlée. En raison de cela, les soldats mangent peu, et insuffisamment d’aliments pourvus de vitamine C. Or, depuis les aventures du Vieux Nick de Remacle, Les Mangeurs de citrons, les lecteurs de Spirou savent que cette insuffisance provoque le scorbut et son corollaire : les dents qui tombent.

Blutch qui, comme on sait, aime croquer dans la vie, se laisse convaincre d’aller récolter de quoi fournir la troupe en vitamine C. Mais, malheureusement, la région est infestée de sudistes...

On est frappé par la constance et la qualité du dessin de Lambil, toujours aussi clair, aussi propre, aussi dynamique, apparemment sans fatigue. Idem pour le scénario de Cauvin, même si sa résolution de cette histoire de dentisterie est sans surprise.

(par Didier Pasamonik (L’Agence BD))

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Commander cet album chez Amazon ou à la FNAC

 
Participez à la discussion
1 Message :