Les Carnets de l’apothicaire T2 & T3 - Par Natsu Hyuuga, Itsuki Nanao & Nekokurage - Ki-oon

1er juin 2021 0
  • Grâce à ses talents, Mao Mao passe d'un palais à un autre en suivant les Premières Concubines, faisant œuvre de son savoir-faire pour déjouer les tentatives d'assassinat, mais aussi pour observer la vie sociale complexe qui régit le grand Harem Impérial.
Les Carnets de l'apothicaire T2 & T3 - Par Natsu Hyuuga, Itsuki Nanao & Nekokurage - Ki-oon

De servante au bas de l’échelle notre héroïne passe donc à dame de compagnie et goûteuse au service de Gyokuyo, l’une des quatre Premières Concubines de l’empereur, qui réside au Pavillon de Jade. Cependant elle n’a même pas le temps de s’habituer à son nouveau statut car l’Empereur, en personne, lui confie une mission !

Il s’agit de trouver la cause du mal qui ronge Lifa, une autre Première Concubine, et mère du petit prince décédé. Direction le Pavillon de Cristal pour découvrir la nouvelle patiente de Mao Mao, alitée et qui semble proche de la mort. Un empoisonnement sans aucun doute, mais comment et par qui ? Au final, l’enquête se révèle courte et sert en partie de prétexte pour présenter Lifa.

Le cœur du tome deux se déroule durant le grand banquet semestriel qui a lieu dans les jardins du palais. Les participants sont triés sur le volet, et comme l’Empereur n’a pas d’épouse, il invite ses quatre Premières Concubines. Une occasion de découvrir l’intégralité de la cour : quelques règles et traditions sociales, et bien évidemment d’entraîner le lecteur dans une nouvelle affaire d’empoisonnement (pas de repos pour les complotistes de la cour impériale).

© Natsu Hyuuga / Shufunotomo Infos Co., Ltd. © Nekokurage, Itsuki Nanao / SQUARE ENIX

Mao Mao va devoir démêler le vrai du faux, toujours accompagnée du sémillant Jinshi, l’étrange eunuque, qui la suit comme son ombre dès qu’il en a la possibilité. Cette histoire permet ainsi de continuer la présentation des Premières Concubines, avec cette fois-ci la plus jeune d’entre elles : Lishu, encore bien trop inexpérimentée pour faire face aux luttes de pouvoir déchirant le Palais.

Enfin, le tome trois nous propose une excursion en ville : Mao Mao rend visite à sa famille qui habite dans le quartier des plaisirs. En effet, elle a été élevée par un père médecin, et parmi les courtisanes de l’un des établissements les plus anciens et réputés de la ville. Un univers exclusivement féminin, conçu pour les hommes, avec ses règles et évidemment ses situations d’assassinats et de suicides.

Toujours aussi malin et fin, alternant entre légèreté et tragédie, le manga apparaît à l’image de ses personnages : plein de vie et allant de l’avant. Soutenu par le magnifique graphisme de Nekokurage, c’est un récit fascinant mais aussi impressionnant par son élégance à décrire un univers si particulier.

© Natsu Hyuuga / Shufunotomo Infos Co., Ltd. © Nekokurage, Itsuki Nanao / SQUARE ENIX

(par Guillaume Boutet)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Commander cet album:

BDFugue FNAC Amazon

Les Carnets de l’apothicaire T2 & T3. Par Natsu Hyuuga (auteur original), Itsuki Nanao (story-board), Nekokurage (dessin) & Touco Shino (Character Design). Traduction Géraldine Oudin. Ki-oon, collection "Seinen". Sortie le 24 mars 2021 & le 6 mai 2021. 184 pages. 7,90 euros.

Acheter le tome 2 sur BD Fugue, FNAC, Amazon

Acheter le tome 3 sur BD Fugue, FNAC, Amazon

Les Carnets de l’apothicaire sur ActuaBD :
- Lire la chronique du tome 1

  Un commentaire ?