Les Chronokids : Tome 1, Par Zep, Stan & Vince - Glénat

5 février 2008 0
  • Mariage d'humour entre genres décalés, cette nouvelle série jeunesse fera rire petits et grands à travers les visions historiques, parfois très personnelles, du papa de Titeuf. Collets montés, s'abstenir !

On trouve de tout dans les brocantes. Des vieux jouets trop nazes. Des BD trop nulles. Et des téléphones portables même pas capables d´envoyer des SMS ! Heureusement celui que viennent d’acheter les jumeaux Adèle et Marvin à un antiquaire un peu bizarre possède une fonction incroyable : celle d´envoyer ses possesseurs dans le temps, afin de visiter en vrai les époques qu’on ne connaît d’habitude qu’à travers les pages ennuyeuses des livres d’école ! Alors, acquérir à Rome un esclave qui rangera votre chambre, ou faire un tour en Gaule pour faire une rédac’ sur les Gaulois, c’est plutôt tentant, non ? Sauf que lorsqu’on est deux gamins gaffeurs comme Adèle et Marvin, les choses tournent généralement à la catastrophe...

Les Chronokids : Tome 1, Par Zep, Stan & Vince - Glénat

Coincé entre la série culte Il était une fois ... l’Homme et l’humour très orienté de Titeuf, Zep nous donne une nouvelle preuve de ses capacités de scénariste. Certes, les puristes n’apprécieront pas toujours les raccourcis qu’il prend avec les grands moments de l’Histoire, mais il faut avouer que sa vision décalée produit quiproquos et fous-rires (ce qui n’est pourtant pas commun dans la BD dite humoristique). Évitant les sujets trop didactiques, souvent moteurs des visites temporelles des jumeaux, Zep privilégie le burlesque en réadaptant certains grands mythes historiques, dans des visions souvent étonnantes et cocasses.

Stan & Vince, auto-pastichés en jumeaux délirants

S’éloignant de leur série fétiche, Vortex, tout en maintenant le goût des voyages spatio-temporels devenus leur marque de fabrique, Stan & Vince intègrent la BD grand public en adoptant un graphisme jeunesse, parfois proche de celui de Zep, ou de Larcenet. Si on peut regretter les couleurs parfois ternes de certaines planches, les mini-récits de 3, 4 ou 5 pages sont autant d’invitations à présenter une version caricaturée et humoristique des grands moments historiques.

Entre les hommages à Astérix ou à de célèbres paradoxes temporels, et les private jokes adressées à Tébo ou renvoyant directement à Titeuf, cette nouvelle série fera le bonheur des cours de récréation. Les adultes se plairont à discerner l’authentique de l’imaginaire dans ces voyages aléatoires au gré de l’Histoire, tandis que les plus jeunes découvriront peut-être un nouveau goût pour une matière scolaire trop souvent décriée.

(par Charles-Louis Detournay)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Commander ce livre sur Internet
Toutes les illustrations sont © Glénat - Zep/Stan/Vince

  Un commentaire ?