Les Cinq vies de Lee Miller - Par Eleonora Antonioni - Ed. Steinkis

17 juin 2021 0
  • Ce nom ne vous dit très probablement rien, et pourtant, quelle vie ! Tour à tour reporter de guerre, muse de Man Ray, modèle pour Picasso, Lee Miller n’aura eu de cesse de faire un roman de son existence. Le portrait d’une femme oubliée que l’on plaît à redécouvrir aujourd’hui.

Lee Miller a bâti sa vie autour de l’image. Elle commence à poser pour son père alors qu’elle est encore gamine puis entre comme modèle dans les pages du magazine Vogue.

L’artiste surréaliste Man Ray fera de cette beauté remarquable sa muse dans une relation passionnelle et libre qui durera jusqu’à la fin de la vie de la photographe. Véritable globe-trotteuse, l’Américaine a fait le tour du monde, partageant une partie de sa vie entre la France et l’Égypte où elle partit explorer le désert.

Vint ensuite le temps de la Seconde Guerre mondiale, Lee devient reporter et assiste, sur le vif, à la libération de l’Europe. Elle se fait photographier dans la baignoire d’Adolf Hitler pour signifier son indignation et les horreurs qu’elle a vues. Une personne excentrique et originale qui a toujours fui les mondanités et qui s’impose aujourd’hui comme une photographe remarquable et cela, des deux côtés de l’objectif.

Les Cinq vies de Lee Miller - Par Eleonora Antonioni - Ed. Steinkis
© Eleonora Antonioni / Steinkis

L’autrice de ce biopic, Eleonora Antonioni est italienne. Après un premier album paru aux éditions Casterman intitulé Girl Power ! où elle était scénariste, les Cinq vies de Lee Miller est son premier ouvrage publié en France en tant qu’autrice complète. Diplômée de l’école internationale de la bande dessinée de Rome, elle propose un portrait complet et documenté de cette femme d’exception devenue une icône pour certains mouvements féministes. La vie de Lee Miller, c’est un peu comme si Kiki de Montparnasse avait quitté son quartier pour parcourir le monde. Lasse du faste et des mondanités du Paris des années 1920, elle a décidé de prendre son destin en main et de s’affranchir d’un certain milieu pour aller vivre sa vie comme elle l’entendait.

© Eleonora Antonioni / Steinkis

L’album est original dans sa construction, soutenue par une subtile bichromie noire et jaune. L’autrice alterne entre des gaufriers et des découpages explosés dans lesquelles elle n’hésite pas à introduire des encarts et des motifs particuliers donnant à l’ensemble une dynamique singulière. Nous saluons également l’important travail réalisé sur la typographie tout au long de l’album. Le trait à la plume d’Antonioni est particulièrement fin. Nous voyons Lee Miller vieillir au fil des pages et les différentes figures de cette époque sont immédiatement reconnaissables.

Le portrait épatant d’une femme qui a traversé l’histoire.

© Lee Miller / Hoyningen-Huene, 1932

(par François RISSEL)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Commander cet album:

BDFugue FNAC Amazon

Les Cinq vies de Lee Miller - Par Eleonora Antonioni - Ed. Steinkis - 174 pages

  Un commentaire ?