Les Croques T1 : Tuer le temps - Par Léa Mazé - Editions de la Gouttière

30 août 2018 0 commentaire
  • Deux jeunes adolescents rejetés par leur entourage se lancent dans une chasse aux trésors dans un cimetière.

Céline et son frère jumeau Colin vivent avec leur parents gérants d’une entreprise de pompes funèbres. Cette situation inspire particulièrement leurs camarades de classe qui voient là une raison de les chambrer régulièrement, leur offrant de doux sobriquets tels que "Croque-mort" ou encore "Croquemitaine".

Un jour, l’un de leur harceleur va un peu trop loin et Céline en vient aux mains, suivie de Colin, ce qui a pour conséquence le renvoi des jumeaux de leur établissement scolaire. Devant la fureur des parents, les deux enfants se sentent de plus en plus isolés. Ils trouvent néanmoins le moyen de s’occuper en s’intéressant à des signes étranges découverts sur certaines tombes du cimetière faisant face à leur maison. Une chasse aux trésors commence…

Les Croques T1 : Tuer le temps - Par Léa Mazé - Editions de la Gouttière
Les Croques T.1 © Léa Mazé/Editions de la Gouttière

Le dessin de Léa Mazé, repérée depuis son précédent album Nora, n’a pas perdu de son efficacité ni de son dynamisme. Son style graphique toujours inspiré lui permet d’offrir toute une gamme d’émotions à ses personnages, allant de la tristesse à la joie en passant par la frustration ou la colère. Le design des personnages est à la fois simple et atypique et elle s’avère très douée pour installer des atmosphères particulières grâce à l’usage judicieux des couleurs. Le tout est servi par une mise en page intelligente rendant la lecture plutôt fluide.

La trame principale tend vers le thriller avec une chasse aux trésors dans le cimetière. On peut toutefois regretter le misérabilisme qui parsème cette histoire et par lequel il faut passer avant de voir les choses démarrer. En effet, le quotidien des jumeaux, qui monopolise les deux tiers de l’album, semble se résumer à une accumulation de situations injustes se concluant par des punitions, des remontrances ou des violences physiques ou verbales qu’ils s’avèrent être les seuls à subir. Ce qui aurait pu générer du malaise engendre ici de l’agacement, voire, du rire devant certaines surenchères. Un rire d’autant plus indomptable face aux réactions quasiment hystériques des figures antagonistes, plus particulièrement chez les adultes qui passent leur temps à s’acharner sur eux.

Les Croques T.1©Léa Mazé/Editions de la Gouttière

Nous avons donc d’un côté des adultes infréquentables et de l’autre des enfants exécrables. Au milieu, nos deux héros dont l’attitude se révèle le plus souvent horripilante. Difficile de s’attacher à qui que ce soit, pas même à Poussin, le graveur, au comportement ambigu.

On comprend qu’outre la volonté d’attiser une forme d’empathie envers ses héros, l’évocation de la souffrance scolaire et du manque de communication avec les parents sert avant tout de prétexte scénaristique pour isoler les enfants et les pousser à se lancer dans "l’aventure". Reste à savoir si cela demeurera un simple prétexte, le risque étant de voir ces problématiques finalement mises de côté, sans jamais être résolues ou réglées vite fait, au profit d’une affaire criminelle. Et l’on sera alors en droit de se demander à quoi bon avoir autant insisté dessus ?

Espérons donc que l’auteure évitera de tomber dans ce piège et que ces questions seront développées parallèlement à l’intrigue de manière plus pertinente et moins poussive, la série devant compter trois tomes au total.

(par Tahani Biernat)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Commander cet album:
BDfugue FNAC Amazon

Les Croques T.1 : Tuer le temps. Par Léa Mazé. Editions de la Gouttière. Sortie le 7 septembre 2018. 13,70 euros.

Commander ce livre chez Amazon ou à la FNAC

  Un commentaire ?