Les ’Destins’ de Frank Giroud

24 janvier 2010 0 commentaire
  • Avec Anahire, le quatrième Fleury-Nadal, nous en somme au vingtième tome du Décalogue et de ses suites. Mais il ne faut pas croire que Frank Giroud ne sait pas se renouveler ! Il dirige une nouvelle série multi-auteurs qui sort cette semaine : Destins

Si Frank Giroud s’est d’abord illustré dans des récits historiques tels que Louis la guigne, ou dramatiques comme les Oubliés d’Annam, il a réellement percé auprès du grand public dans des grandes séries thématiques : Secrets, Quintett et bien entendu le Décalogue

Le Décalogue : déjà 20 tomes !

Les 'Destins' de Frank Giroud
© Giroud/Courtois/Glénat

Avec le Triangle Secret, le Décalogue fut sans aucun doute une des séries marquantes de la dernière décade. Dix ans après son lancement, la série et ses spin-off sont à près de vingt albums [1] Passé les dix volumes originels, les autres albums ont suivi, prolongeant les péripéties du Décalogue, et explorant les destinées des autres personnages de la famille des Fleury-Nadal.

Le quatrième tome qui explore les arcanes de cette famille est sorti ces dernières semaines. 1915, en Turquie, pour la petite Anahide, être arménienne ne signifie rien. En effet, cette fillette insouciante ne pourrait deviner que la guerre entre Russie et Turquie va faire de son peuple un des martyrs de l’Histoire. Sa vie bascule pourtant quand les soldats turcs, craignant que les Arméniens ne soutiennent le Tsar, arrivent et procèdent à une gigantesque rafle.

© Giroud/Courtois/Glénat

Ce nouvel épisode revisite le tragique génocide des Arméniens, au travers du regard d’Anahide, la jeune sœur de Missak, personnage central du Décalogue T5, ainsi que du XIe commandement. Se déroulant dans la prolongation des épisodes connus, ainsi qu’à la fin du siècle, ce récit vaut plus pour son évocation historique et humaine, que pour l’aspect romanesque qui s’en dégage. Passant après Rocco qui dessina avec passion le cinquième tome du Décalogue, et après Hulet qui réussit une belle prouesse sur le diptyque précédent des Fleury-Nadal, Courtois rend un travail acceptable, mais malheureusement trop neutre pour ressortir réellement. Ce n’est heureusement pas le cas des sentiments dégagés par les personnages de Frank Giroud qui soulignent plus intensément ce triste moment de l’Histoire. Le prochain et cinquième tome des Fleury-Nadal s’axera sur Missak, le héros du Vengeur, le frère d’Anahide.

On attend également le dénouement du Légataire, dessiné par Joseph Béhé : ce récit prenant racine dans les deux premiers tomes du Décalogue met en scène un jeune Musulman, tourmenté par une découverte qui bouleverse sa foi. Une intrigue qui se joue également au sein même du Vatican, et dont le héros souhaite tout simplement réconcilier la Chrétienté et l’Islam. Cette conclusion sera en librairie pour le printemps.

Destins : une nouvelle série tout aussi innovante

© Giroud/Christin/Lécossois/Brahy/Glénat

Dix ans après le lancement du Décalogue, Giroud n’en demeure pas inactif, on est effectivement impatient de découvrir Destins, une nouvelle série multi-dessinateurs, mais aussi multi-scénaristes, qui va sortir ces prochains jours. L’héroïne, Hélène, est une ancienne criminelle, reconvertie dans l’humanitaire. Mais son passé ressurgit et des dilemmes vont se poser à elle ! Si Frank Giroud dirige l’ensemble des quatorze tomes qui retraceront ces choix cruciaux, ce sont bien des autres scénaristes qui se sont occupés de conter les péripéties qui lui sont arrivées.

« Il y a certains excellents scénaristes que je n’ai pas contactés », nous explique Frank Giroud, « car la méthode de travail est assez particulière. Il faut effectivement que chacun écrive un premier synopsis, qu’on les confronte pour voir comment ils s’assemblent, puis que chacun reparte pour donner une nouvelle version, et ainsi de suite, jusqu’à ce que tout s’assemble. Même après que le scénario soit finalisé, mis-en-scène, découpage et dialogues écrits, on a dû revoir certaines scènes qui ne s’accordaient pas entre les divers albums. »

Il faut effectivement que ces divers récits s’assemblent, car le concept révolutionnaire de Destins, est de tracer les péripéties survenant à cette jeune femme, Hélène, selon les choix qu’elle va poser. Ainsi, à la fin de divers tomes, un dilemme va se poser, et deux ‘albums-fils’ prolongeront le récit de ‘l’album-père’ selon le choix du lecteur… et de l’héroïne. Comme on peut le voir sur le schéma tracé par les mains-même de Giroud, ces diverses possibilités vont finalement se rejoindre. Une façon de dire que, finalement, notre destinée est peut-être déjà écrite et que nos choix ne font que repousser l’inéluctable ?

Le schéma de Destins, réalisé par Frank Giroud
© Giroud

« J’ai scénarisé le premier et le dernier album », commente Giroud, « et entre ces deux moments, j’ai fait des pitches très succincts (2-3 lignes), afin de donner un canevas de base à mes amis scénaristes. Bien sûr, il y a une charte narrative pour chaque personnage, mais je voulais que chacun puisse vraiment mettre sa patte et prendre plaisir dans cette aventure. Bien entendu, l’idée de base étant que chacun commence où se terminait le précédent, et se termine exactement quand débute le suivant. Restons logique ! »

Le premier titre de Destins
© Giroud/Durand/Glénat

Aux côtés de Giroud, on retrouvera donc les scénaristes suivants : Philippe Bonifay (Zoo), Pierre Christin (Valérian, la Croisière des oubliés, le Long voyage de Léna), Éric Corbeyran (le Chant des Stryges, Uchronies), Kris (un Homme est mort, les Ensembles contraires, Notre mère de la guerre), Denis Lapière (Charly, la Femme accident, Urielle), Pierre Makyo (Balade au bout du monde, Gully, Je suis cathare), Valérie Mangin (le Fléau des Dieux, KGB, Luxley), Matz (le Tueur, Cyclopes), Frédéric Richaud (le Maître de Peinture,Jean-Jacques) et Rodolphe (Trent, Kenya, le Village) ainsi que des auteurs ayant collaboré avec Giroud sur Secrets : Florent Germaine (L’Écorché) et Virginie Greiner (Pâques avant les rameaux, (En mâles de nus). Frank Giroud nous explique comment il a coordonné cette belle bande de scénaristes :

« Chacun conserve son univers, fort éloignée d’un scénariste à l’autre, comme l’écriture de Matz est bien différente de celle de Christin. Nous retrouverons donc des épisodes plus axés sur le thriller avec quelques pointes de fantastique, de l’action, du psychologique, du romantique, de l’aventure, de l’horreur et même un étonnant album historique en plein cœur du XVIIIe siècle alors que le reste de l’intrigue est contemporaine, mais tout trouvera une explication ! »

« Il a bien fallu imposer une charte graphique du personnage principal, Hélène, en plus de sa charte narrative. Tous les scénaristes ont passé un bon moment tous ensemble à le déterminer, et c’est le dessinateur du premier et dernier tome, Michel Durand (Cuervos), qui a donné l’impulsion : c’est finalement un personnage typé, mais assez simple à reproduire. Les autres dessinateurs n’ont pas eu de mal à se l’accaparer afin qu’elle reste facilement identifiable d’un album à l’autre. »

Nous retrouverons également d’autres dessinateurs : Daphné Collignon (Petra, Coelacanthes, Correspondante de guerre), Yves Lécossois (Thomas Silane), Luc Brahy (Climax, Oukase, Imago mundi), Hulet (les Fleury-Nadal, les Chemins de la Gloire, Extra-muros), Mezzomo (Luka, Ethan Ringler), Espé (le Territoire, le 3e œil), Jean-Luc Serrano (Taï-dor), Olivier Berlion (Garrigue, Tony Corso, Sales mioches !), Loïc Malnati (Apocalypse, Anahire, l’Ancêtre programmé), Sébastien Goethals (Tower, Ceci est mon corps), Joseph Béhé (le Chant du Pluvier, Péché mortel, le Légataire), Eugenio Sicomoro (la Porte du ciel, Lumière froide) et Ruben Pellejero (le Silence de Malka, Secrets – l’Ecorché).

© Giroud/Collignon/Greiner/Glénat
Déjà entre les tomes 2 et 3, les liens se créent dès les premières pages
© Giroud/Christin/Lécossois/Brahy/Glénat

« Nous sortons les trois premiers albums conjointement », conclut Frank Giroud, « C’est-à-dire le premier album et les deux choix qui se posent à la fin de celui-ci. Cela permettra au public de bien comprendre la dynamique de la série. Ensuite, les albums sortiront deux par deux. »

On attend effectivement les tomes 4 et 5 (3A et 3B) pour le mois de juin, ensuite les suivants paraîtront par paires en octobre 2010 (3C et 3D), puis en janvier (4A et 4B), juin (4C et 4D) et octobre 2011 5A et 5B). La conclusion sera livrée en janvier 2012, dans le quatorzième et dernier tome, l’Inconnue

Une série sur les pionniers de l’aviation

En plus de cette actualité déjà chargée, on attend également une prochaine série à venir au printemps chez Glénat, les Champs d’Azur, qui relate une saga familiale dans l’univers des pionniers de l’aviation. Le récit s’articulera autour de la famille Fayard, dévorée par la passion de l’aéronautique sur plusieurs générations. Giroud nous en dit plus :

« A travers la vie et les aventures de Théo Fayard, que l’on suit de 20 à 85 ans, Les Champs d’Azur abordent toute l’histoire de l’aviation, entre sa naissance en France (1906) et l’absorption au sein de l’Aérospatiale des dernières firmes privées. Du coucou de Blériot à la Caravelle, il y a donc un bout de chemin ! Ce qui m’oblige à renouer avec le principe des séries ; Les Champs d’Azur compteront une dizaine de tomes. »

Le dessinateur est Luc Brahy, dont nous parlions précédemment car il dessine et colorise le T3 de Destins en collaboration avec Yves Lécossois. Brahy retrouve dans les Champs d’Azur les traces de son grand-père, pilote de chasse durant la Première Guerre mondiale. Nous vous livrons ci-dessous un aperçu exclusif de planches issues des deux premiers tomes.

© Giroud/Brahy/Glénat
© Giroud/Brahy/Glénat

Le mot de la fin à Frank Giroud : « Secrets continue, avec deux sorties au mois de mai : La Corde (un rebondissement à partir de L’écharde, le premier volet de la collection, toujours avec Marianne Duvivier aux pinceaux), et surtout L’Angélus, une histoire que j’aime tout particulièrement, dessinée par Homs, un jeune prodige espagnol encore inconnu en France… mais qui ne le restera pas longtemps ! »

(par Charles-Louis Detournay)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Commander :
- les Fleury-Nadal T4, Anahide, chez Amazon ou à la FNAC
- Destins T1, le Hold-up, chez Amazon ou à la FNAC
- Destins T2, le Fils, chez Amazon ou à la FNAC
- Destins T3, le Piège africain, chez Amazon ou à la FNAC

Lire les premières planches de :
- Les Fleury-Nadal T4
- Destins T1, le Hold-up
- Destins T2, le Fils
- Destins T3, le Piège africain

[1Dix Décalogue, le XIe commandement, quatre Légataire ainsi que quatre Fleury-Nadal. On peut aussi compter le tirage limité des Carnets d’Égypte de Luc Révillon et Michel Faure.

  Un commentaire ?