Les Druides - T2 : Is la blanche- par Istin, Jigourel & Lamontagne - Soleil

20 octobre 2006 0
  • Ce thriller médiéval, mêlant réel et fantastique, entraîne le lecteur dans une enquête captivante.

Vème siècle. Des moines sont retrouvés décapités et empalés sur un pieu. Qui les a assassinés ? Des druides comme le laisse supposer les indices retrouvés près des corps ? Des personnes mal intentionnées cherchant à faire accuser l’ancienne religion ? Gwenc’hlan, l’un des derniers druides et Taran son apprenti mènent l’enquête. Les besoins de l’investigation les conduisent jusqu’à la somptueuse ville d’Is sur laquelle règne la belle et rebelle Dahud...

Jean-Luc Istin et Thierry Jigourel situent leur intrigue à l’époque où le christianisme supplante en Bretagne la religion druidique. Les deux auteurs maîtrisent manifestement l’histoire de leur région et les traditions qui s’y rattachent. Rigoureusement documenté, Les Druides oppose les défenseurs des croyances celtiques à ceux du Dieu unique. Ce deuxième volume lève un peu plus le voile sur le complot, mais l’arrivée de nouveaux personnages relance l’enquête. Les luttes d’influences religieuses sont au cœur du mystère et les auteurs maintiennent le suspens très intelligement.
A la lecture, les clins d’œil au roman de l’Italien Umberto Eco (Le nom de la Rose) sont tout de suite perceptibles. Jacques Lamontagne va jusqu’à prêter les traits de Sean Connery [1] au personnage de Gwenc’hlan. Le dessinateur réalise un travail remarquable malgré la contrainte des importants "off" à caser. Il nous gratifie au passage d’une très belle double planche pour découvrir la ville d’Is. Le découpage pourrait sans doute encore gagner en dynamisme.

Istin est à l’origine de Soleil Celtic, une collection qu’il dirige et qui accueille une dizaine de titres qui revisitent les légendes d’une région à l’identité très marquée. Le public suit puisque 400000 albums se sont déjà vendus depuis quatre ans.

(par Laurent Boileau)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Commander cet album sur Internet

[1qui incarnait Guillaume de Baskerville dans l’adaptation cinématographique de Jean-Jacques Annaud

  Un commentaire ?