Jeunesse

Les Enfants de la Résistance T. 8 : Combattre ou mourir – Par Vincent Dugomier et Benoit Ers – Le Lombard

Par Didier Pasamonik (L’Agence BD) le 21 septembre 2022                      Lien  
Après « Maus » de Spiegelman, après « Deuxième Génération » de Michel Kichka, ou encore après « Spirou : L’Espoir malgré tout » d’Emile Bravo, il fallait du culot pour aborder la Seconde Guerre mondiale avec un regard nouveau. C’est ce que réussissent Vincent Dugomier et Benoît Ers dans une série qui réécrit l’Histoire nationale avec finesse, connaissance et objectivité tout en s’adressant aux plus jeunes.

Il faut comprendre le phénomène : créée il y a sept ans, la série s’est vendue à ce jour à 1,5 millions d’exemplaires et les ventes continuent au rythme de 5000 albums par semaine ! Un article du Journal du Dimanche expliquait le week-end dernier que le premier vecteur de transmission de la mémoire de la Shoah était l’école. La bande dessinée a l’avantage de recruter en dehors de l’école mais aussi de servir de support pédagogique à ce genre de propos. Ici, nous parlons de la Résistance dans son ensemble et de façon vivante, sur le terrain. Et ceci pour les lecteurs le splus jeunes.

Au cœur de l’intrigue, trois gamins : Lisa, François et Eusèbe. Vraiment des enfants : ils ont une douzaine d’années quand leur aventure commence et ils ont décidé de résister car ils trouvent que les adultes sont, comment dire, un peu mou du genou. Ils donnent l’impression de ne rien faire alors que la situation est révoltante ! Ils ignorent que les résistants -les vrais- ne racontent pas leurs exploits aux enfants, ce serait trop dangereux…

Les Enfants de la Résistance T. 8 : Combattre ou mourir – Par Vincent Dugomier et Benoit Ers – Le Lombard

Bien loin de l’humour déconstructif d’un « Papy fait de la résistance  », cette bande dessinée est plutôt réaliste dans son propos, très documentée aussi. À la fin de chaque album, il y a un petit dossier documentaire explicatif. Mais c’est aussi une série humoristique. Les enfants ont leur franc parler et ils sont très attachants. Leurs péripéties s’inspirent de vrais exploits de résistants. On tremble pour eux, pour leur fraîcheur, leur jeunesse, et on se projette facilement dans leurs aventures.

Le dessin de Benoit Ers est simple et plaisant à l’œil, pas du tout torturé. Et pourtant, au début de cet album, il montre comment les soldats allemands abattent des jeunes résistants sans le moindre remords. II n’y a pas mieux pour apprendre ce qu’est la guerre et la résistance aux plus jeunes La justice, la dignité humaine, la fraternité, ce sont des valeurs bien exploitées dans cette série décidément intelligente.

(par Didier Pasamonik (L’Agence BD))

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

🛒 Acheter


Code EAN : 9782808204880

Les Enfants de la Résistance Le Lombard ✍ Vincent Dugomier ✏️ Benoît Ers tout public Histoire Shoah Belgique 🛒 Acheter 📖 Feuilleter
 
Participez à la discussion
1 Message :
PAR Didier Pasamonik (L’Agence BD)  
A LIRE AUSSI  
Jeunesse  
Derniers commentaires  
Abonnement ne pouvait pas être enregistré. Essayez à nouveau.
Abonnement newsletter confirmé.

Newsletter ActuaBD