Les Forçats de l’apocalypse - Le Diable au Port, n°3 - Ecken, Lacou

23 mars 2004 0 commentaire
  • Troisième volume de cette série revenant sur un épisode peu connu de l'Histoire de notre pays: la peste qui a frappé Marseille en 1720.

Claude Ecken, le scénariste est sans conteste un des tous meilleurs auteurs de science-fiction français actuel. Il livre ici une intrigue trés bien documentée et qui force le respect par ses personnages et son déroulement.

Les dessins de Benoît Lacou ne sont pourtant clairement pas à la hauteur. Non pas que le dessinateur ne sache raconter et mettre en scène, au contraire c’est une de ses qualités, mais son trait n’est ni assez précis, ni assez fin pour être vraiment agréable à lire.

La faute peut-être à un rythme de production trop soutenu. Reste que l’alliance des deux hommes offre des scènes saisissantes, comme celle des forçats obligés de "faire le ménage" des cadavres empilés depuis des semaines. L’horreur décrite dans cet album est à la fois très lointaine et très proche et le thème du combat d’un homme contre une administration risque de parler à beaucoup de lecteurs.

(par Laurent Queyssi)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

  Un commentaire ?