Les Français Joann Sfar et Philippe Ghielmetti lauréats des Eisner Awards 2006

23 juillet 2006 0
  • C'est assez rare pour ne pas être signalé : deux Français ont été couronnés aux Eisner Awards décernés ce week-end au ComicCon de San Diego dans un palmarès qui distingue notamment Alan Moore, Grant Morison, Chris Ware, Paul Pope, Charles Burns, Bill Watterson et John Cassaday.
Les Français Joann Sfar et Philippe Ghielmetti lauréats des Eisner Awards 2006
The Rabbi’s Cat (Pantheon)
Eisner Award 2006

C’est une consécration de plus pour Joann Sfar qui avec The Rabbi’s Cat [Le Chat du Rabbin] (Pantheon) caracolait dans les meilleures ventes de BD en librairie aux États-Unis et qui reçoit ici l’ Eisner Award de la meilleure BD étrangère, la plus haute distinction américaine pour une bande dessinée.

Une bonne surprise aussi avec l’élection du graphiste français Philippe Ghielmetti, peu connu du grand public mais qui, sous le pseudo de « Dugenou » est resté longtemps le collaborateur de l’ombre d’Etienne Robial chez Futuropolis, avant de fonder son propre studio et surtout, en devenant l’un des meilleurs éditeurs de jazz du moment en créant des labels (comme Sketch) qui allient la qualité musicale et l’excellence graphique.

Little Nemo in Slumberland : So Many Splendid Sundays (Sunday Press Books)
Eisner Award 2006. Une maquette de Philippe Ghielmetti.

Les Américains de Sunday Press Books, connaisseurs de son travail, le sollicitèrent pour réaliser le graphisme de l’ouvrage Little Nemo in Slumberland : So Many Splendid Sundays à l’occasion du centenaire de Winsor McCay, un ouvrage qui devrait être publié en France à la fin de cette année. Il partage le Eisner Award du meilleur design avec Chris Ware qui est distingué, lui, pour Acme Novelty Library Annual Report to Shareholders (Pantheon).

Alan Moore, multilauréat aux Eisner Awards 2006
Photo:DR

Ils sont les seuls auteurs français primés dans une sélection qui, cette année, avait pourtant fait la part belle aux créateurs européens.

Par ailleurs l’artiste le plus honoré cette année est, comme d’habitude et comme de juste, a-t-on envie de dire, Alan Moore avec trois distinctions : Meilleur nouvel album 2006 pour Top Ten : The Forty-Niners dessinée par Gene Ha (chez ABC), meilleur scénario 2006 pour Promethea Top Ten : The Forty-Niners (ABC), la meilleure réédition de l’année avec Absolute Watchmen, dessiné par Dave Gibbons (DC) et publié en France chez Delcourt.

Paul Pope par lui même.
Lauréat des Eisner Awards 2006

Parmi les autres lauréats, outre ceux cités, on est très contents de retrouver John Cassaday, le dessinateur de Je Suis Légion (scénario de Fabien Nury, aux Humanoïdes Associés), distingué deux fois : Meilleure série et meilleur encrage pour Astonishing X-Men (avec Joss Whedon chez Marvel), Bill Watterson, l’auteur de Calvin & Hobbes pour la publication de son intégrale chez Andrews McMeel, Paul Pope (Meilleur récit court 2006 pour Teenage Sidekick, paru dans Solo #3 chez DC Comics), l’un des artistes les plus brillants de sa génération et un auteur qui devrait nous revenir prochainement en France avec une nouveauté chez Dargaud, et Grant Morrison que l’on avait naguère vu sur Batman, Arkham Asylum avec Dave McKean et qui reçoit ici deux distinctions pour Seven Soldiers (avec divers dessinateurs, chez DC Comics) et All Star Superman (dessin de Frank Quitely, chez DC Comics). On remarquera que Warren Ellis, pourtant six fois nominés, ne remporte aucune palme.

(par Didier Pasamonik (L’Agence BD))

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

LE PALMARES COMPLET DES EISNER AWARDS 2006

En médaillon : Joann Sfar - Photo : D. Pasamonik.

  Un commentaire ?