Les Naufragés d’Ythaq - T3 : Le soupir des Etoiles - par Arleston & Floch - Soleil

10 août 2006 0 commentaire
  • Waouf ! Trois albums en 12 mois, cela frise l'exploit. Surtout quand la qualité est au rendez-vous. Du scénario au dessin, {Les Naufragés d'Ythaq} est une série vraiment jouissive.

Les naufragés du "Brume de comète" poursuivent leur route à la recherche de leur navire et d’éventuels autres survivants. La disparition mystérieuse de Feng Tao et de Callista bouleverse les plans de nos aventuriers. Granite, Navarth et Krurgor partent à la recherche des deux disparus et parviennent au cœur de la cité de Wettra où sont conservés toutes les archives d’Ythaq...

Dans Les Naufragés d’Ythaq, Christophe Arleston garde l’aspect grande aventure et comédie que l’on peut trouver dans Lanfeust, mais il y rajoute intrigue et mystère. Quels liens relient la compagnie Silver Star Lines et la planète Ythaq ? Quel est le véritable rôle d’Ennak ? Le scénariste réussit la difficile alchimie de révéler certains secrets tout en posant de nouvelles énigmes. Son imagination débordante et sa maîtrise narrative s’expriment pleinement dans cet album. Le scénariste prouve, une fois de plus, qu’il est l’un des plus talentueux de sa génération.

Quel est le secret d’Adrien Floch pour dessiner aussi bien et aussi vite ? le jeune auteur réalise un travail étonnant. Le genre humain est bien caricaturé tandis que les autres êtres vivants sont extra-terrestres à souhait. Certaines cases mériteraient juste un peu plus de décors qu’un fond coloré... Les couleurs des Crazytoons rehaussent intelligemment le trait du dessinateur.

Généreux sur les deux premiers tomes (62 pages), les auteurs reviennent à une pagination plus classique (quoique 59 pages ce n’est pas très habituel...), mais vu la fréquence de parution, il serait indécent de faire la fine bouche... De toute manière, la série a trouvé son public rapidement puisque 75000 lecteurs se sont déjà régalés des deux premiers tomes...

(par Laurent Boileau)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Lire la chronique du tome 1

Le site officiel des Naufragés d’Ythaq

Commander cet album sur Internet

  Un commentaire ?