« Les Pédés » : un plaidoyer marquant pour la tolérance dans les Balkans

30 juin 2018 0 commentaire
  • Profitons de la Marche des fiertés LGTB pour mettre à l’honneur un titre courageux de la part des Croates Danijel Žeželj et Jelena Paljan qui publient ces jours-ci chez Mosquito un magnifique plaidoyer pour la tolérance dans une région, la Croatie, où elle ne se pratique de façon très mesurée.

Un gamin croate regarde avec empathie et naïveté l’amitié entre son grand frère et son meilleur ami Vanjac. Mais dans ce petit village de la province croate traditionnelle et très catholique, tout le monde n’a pas sur cette relation le même regard émerveillé : on soupçonne entre les deux jeunes gens bien plus qu’une amitié « virile »… Évidemment, l’enfant ne comprend rien, jusqu’à ce que le drame vienne lui rappeler la brutalité et l’inhumanité des conventions morales précisément à l’origine de la guerre qui a déchiré le pays.

Il y a quelque chose d’une oraison funèbre dans cet album. Déjà par le dessin de Danijel Žeželj, dont on connaît les compositions syncopées et les noirs et blancs picturaux et azimutés.

« Les Pédés » : un plaidoyer marquant pour la tolérance dans les Balkans

Il déploie dans ce récit, ses élégantes compositions graphiques flirtant avec l’abstraction tandis que se progresse lentement le fil de l’intrigue jusqu’au final tragique. Peu de mots, peu d’effets, une symbolique métaphorique. Il y a un contraste brutal entre le titre d’une brutale crudité et un propos narratif tout en pudeur et en subtilité.

La Croatie a certes accepté le contrat d’union civile dans la loi depuis 2004 et une Lesbian & Gay Pride y est organisée chaque année depuis 2002, mais en 2013 un référendum inscrivit dans la constitution que le mariage ne pouvait être contracté que par un homme et une femme, ce qui interdit de fait le mariage homosexuel dans ce pays qui reste cependant l’un des plus avancés pour la communauté gaie dans les Balkans.

Qu’un auteur de l’importance de Danijel Žeželj -ici associé à la réalisatrice Jelena Paljan- se saisisse de ce sujet, lui qui est sans doute l’un des dessinateurs croates les plus marquants de sa génération, dont les albums sont publiés un peu partout dans le monde et particulièrement en France, principalement aux éditions Mosquito, constitue une preuve de plus que la bande dessinée est un excellent vecteur pour faire progresser les mentalités partout où c’est nécessaire.

Cette belle œuvre est un marqueur dans l’histoire de la bande dessinée croate qui ne manque pas d’artistes de qualité.

(par Didier Pasamonik (L’Agence BD))

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

« Les Pédés » de Danijel Žeželj et Jelena Paljan – Editons Mosquito.

Commander cet ouvrage chez Amazon

  Un commentaire ?