Newsletter ActuaBD

Les Périples Secrets d’Hugo Pratt - Casterman

  • Le catalogue de l'exposition des "Périples secrets", présente actuellement à Cherbourg, contient une grande part de l'âme de Pratt. Peut-être plus facilement cernable sans les aquarelles qui ont fait exploser son talent. 450 pages qui valent tous les discours !

Nous vous avons annoncé et détaillé l’exposition des Périples secrets d’Hugo Pratt, présente à Cherbourg jusqu’au 19 septembre 2009. Pour tous ceux qui n’auront malheureusement pas l’occasion de faire le déplacement, le catalogue de Thierry Thomas est une compensation dont il ne faut pas se priver !

Suivant les Périples Imaginaires qui regroupait les aquarelles du maître, ce second volume en maintient les dimensions d’exception (un format presque carré de 28 cm de côté et plus de 450 pages !) pour une plongée dans ses travaux moins connus, mais tout aussi sublimes.

Les Périples Secrets d'Hugo Pratt - Casterman

D’entrée, une photo d’Hugo Pratt fixe le lecteur, de face, comme il se plaisait à camper Corto Maltese. Des cheveux en bataille, la peau usée par le soleil des Tropiques, un visage buriné par les aventures, et surtout un œil malicieux, qui déjà vous entraîne dans un univers aussi magique qu’unique.

Après une introduction de Patrizia Zanotti illustrée par des photographies de Pratt au travail, et une très belle entrée en matière de Thierry Thomas [1], le voyage chronologique de la recherche du trait débute par les années 50, en Argentine.

Sur simple ou double page, on profite alors pleinement, en couleurs ou en noir et blanc, des recherches de l’artiste, de ses tableaux dans lesquels il présente l’évolution des uniformes d’un régiment, tous les grades et fonctions d’un bataillon, les habits des tribus indiennes ou africaines. C’est aussi le début des premières gouaches, avec un mouvement qui va le caractériser dans le reste de son travail.

Dessins de cinéma : de Batman ...

S’ensuit entre autres une série de portraits de soldats de toutes contrées, où la qualité de la reproduction est telle, qu’elle vous permet de suivre les coups de crayon esquissant le dessin avant l’encre de chine. Parfois la mise en couleurs à la gouache est présentée distinctement, de façon à ce que les étapes et différenciations du travail apparaissent clairement. On aborde alors l’agrandissement et la déstructuration du dessin, avec une approche de la ligne qu’il veut parfaite et infinie.

... à Marilyn

Puis encre de chine, feutre et fusain s’entremêlent pour faire apparaître une part moins connue que les fameuses aquarelles. Et derrière chacune d’entre elles, reproduites dans un format d’exception, un part de l’auteur se révèle : minutieux, en recherche constante, et inspiré par l’instant présent.

Puis c’est Corto, sous tous les angles, qui focalise les feux de la rampe, mais également quelques pépites tirées du cinéma, et des différents voyages qu’il réalise pour ses albums : Corto bien sûr, mais aussi Jesuit Joe, et les Scorpions du désert.

Encres de Guerre

Sont également présentés les croquis et dessins pour le mousseux Carpené Malvoti, pour le portofolio sur la Lune [2]. L’amateur éclairé retrouvera également les fameuses Encres de Guerre, destinées à illustrer les récits de Wilbur Smith [3] et qui comportent toute l’instantanéité et la profondeur d’Hugo Pratt. Enfin, toujours chronologiquement, produit de la modification du regard et du trait, sont présentés ses derniers travaux, portfolios, albums avec Saint Exupéry, et bien entendu Mu.

En refermant un tel recueil, on ne peut s’empêcher de retourner plonger ses yeux dans ceux de Pratt, en première page. Y voit-on de l’aventure ou une malice sans borne, tout particulière, qui lui permettait de constamment partir sur de nouvelles routes ? Car derrière le travail qu’on admire, l’homme était un personnage à part entière, sans doute aussi captivant que ses héros de papier, et une grande part de lui vit encore, notamment dans cet ouvrage.

(par Charles-Louis Detournay)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Commander, via Amazon, les Périples Secrets en format broché ou cartonné.
Lire notre présentation et la visite de cette exposition hors-norme.
Les illustrations sont © Pratt/Casterman.

[1Les deux textes sont présentés en français, en italien et en anglais.

[2Casterman a édité en 2005 un petit album reprenant uniquement les aquarelles, mais les croquis sont aussi présents dans ce catalogue. Cet hors-série de Casterman était offert à l’achat de deux albums d’Hugo Pratt.

[3En 2001, Rackham a publié un album éponyme reprenant ces œuvres et tiré à 500 ex + 30 HC.

 
Newsletter ActuaBD