Les Profs ont 20 ans !

17 juin 2020 0 commentaire
  • Véritable best-seller de Bamboo, la série "Les Profs" fête ses 20 ans : l'occasion de découvrir un récit collectif inédit et les coulisses d'une série qui a fortement contribué à l'essor de l'éditeur mâconnais.

Les Profs font partie de ces rares séries vraiment emblématiques de la bande dessinée franco-belge actuelle. De celles qui, au même titre que Lanfeust chez Soleil, se sont imposées avec quelques albums, donnant une nouvelle dimension à la BD grand public, tout en assurant dans le même temps le succès de leur maison d’édition.

Un parcours épique

« Il y a une vingtaine d’années, j’achète Le Journal de Mickey dans un relais presse, se rappelle Olivier Sulpice, président de Bamboo Edition, En le feuilletant, je tombe sur une planche intitulée Tohu-Bahut mettant en scène le quotidien des profs. C’est une révélation ! Ça faisait un moment que le thème des profs me trottait dans la tête et les planches que je découvre sont bluffantes. »

Ce qu’Olivier Sulpice ignore alors, c’est que cette planche a déjà dû affronter bien des épreuves avant de se retrouver dans ce numéro du magazine. Bien sûr, ses auteurs Pierre Tranchand alias Pica et Erroc ne sont pas des petits nouveaux dans le métier. Cela fait respectivement 20 et 10 ans qu’ils sont professionnels. Et même si leur rencontre va générer cette fameuse série des Profs, tout n’a pas été facile au début.

Les Profs ont 20 ans !
L’album "Les Profs ont 20 ans !" retrace entre autres les grandes étapes de la série, avec des explications... et des gags !

« Quand nous avons proposé le projet, en 1997, il a été refusé partout…, se souvient Pica. Chez Dupuis, on nous a dit qu’il n’y avait pas de public pour ce genre de gags. Dargaud trouvait que nous mettions en scène l’univers de l’école « à la papa ». Les gens de Glénat auraient plutôt voulu un Titeuf adolescent. […] Le rédacteur en chef [du Journal de Mickey] a finalement publié Les Profs en [décembre] 1998 dans […] une rubrique pour débutant, en nous payant à un tarif de débutants… »

La voici remarquée par Olivier Sulpice : « Après des recherches pour savoir qui se cache derrière les pseudos, je harcèle Pierre Tranchand au téléphone. Je l’appelle toutes les semaines en lui disant que cela va marcher, c’est sûr… Les auteurs finissent par me donner ma chance, à moi, petit éditeur sans diffuseur professionnel ! Motivé comme jamais et confiant, je suis persuadé qu’on va en vendre 40.000 ! Pierre et Gilles [Erroc] sont ravis de mon enthousiasme, mais un peu moins optimistes… Pourtant, en juin 2000, Bamboo a enfin un vrai diffuseur : Interforum ! On place 5.000 bouquins. Pour Angoulême, en janvier [2001], on en a déjà vendu plus de 15.000. Cerise sur le gâteau, "Les Profs remportent le prix Alph’Art jeunesse ! Et là, tout s’accélère ! Les libraires identifient le label Bamboo et la série connaît un véritable succès ! »

Sous la forme de strip, les auteurs revoient leur parcours pendant ces années, avec une évocation par année.
Les Profs ont 20 ans ! - Bamboo.
Boulard, un spin-off signé Mauricet et Erroc.

Il poursuit : « ’Bamboo et "Les Profs" ont grandi ensemble ! Bamboo ne serait pas ce qu’il est sans "Les Profs", c’est une certitude. Et "Les Profs" ne seraient probablement pas ce qu’ils sont sans Bamboo. Il y a un lien très fort, quelque chose de particulier avec cette série. Une vraie affection. Une vraie fidélité. Une vraie collaboration. »

Le succès des Profs permet alors d’emporter dans son sillage les autres séries ciblées sur des catégories professionnelles : Les Pompiers, Les fonctionnaires, Les Gendarmes, etc. Une réussite qui permet également aux Profs de se décliner par la publication d’une vingtaine d’albums traduits en espagnol, danois ou chinois , mais aussi sous forme de produits dérivés : cartables agendas… Un succès qui génère un spin-off : Les Profs refont l’Histoire.

Et depuis 2013, une série parallèle a été développée autour du personnage de Boulard pendant que Les Profs, eux, entamaient un partenariat avec la Casden, banque coopérative … des enseignants ! Lze tout amplifié par le succès au cinéma dans deux adaptations avec Kev Adams en Guest star et qui ont attiré 7,5 millions de spectateurs en salle !

Albums, cartables, cinéma, Facebook... Ils sont partout !

Passage de relais

Motivés par les ventes (qui atteignent aujourd’hui près de six millions d’albums rien pour la série des Profs en elle-même), Erroc & Pica se jetent à cœur perdu pour leur série, quitte à réaliser deux albums par an. Mais en 2009, après avoir dessinée 4400 planches depuis le début de sa carrière, Pica est victime d’un AVC qui le laisse paralysé du bras et de la main gauche. « Olivier Sulpice a été formidable, explique l’auteur. Il m’a équipé d’une tablette graphique et il m’a offert une formation pour que je puisse l’utiliser. »

Épaulé par Mauricet puis Simon Léturgie qui assurent successivement l’encrage, Pica réalise encore quatre albums des Profs, avant de décider de céder sa place, non sans quelques regrets : « Arrêter le dessin des Profs a été très difficile pour moi. Mais je ne pouvais pas assurer le rythme d’un album par an, moi, qui à une période en dessinais quatre ! C’est la vie, je me mettais la pression tout seul, j’ai toujours eu l’habitude de livrer à l’heure et là, je voyais que ça coinçait pour les délais… C’est moi qui ait choisi Simon Léturgie pour son talent et sa vision du métier… Je ne le regrette pas, il fait du très bon travail ! Peut-être mieux que je l’aurais fait... »

Erroc & Pica, au naturel et en caricature
Photo : Laurent Melikian.

Du côté du scénario, Erroc se fait également assister par Sti depuis quelques années, comme il l’explique : « Après avoir écrit une histoire longue [pour le tome 20], j’ai eu l’impression que j’avais plus rien à raconter. Mais je n’avais pas envie d’abandonner mes Profs, parce que je les aime ! La solution, c’était de trouver la perle rare qui me redonne un coup de fouet. Sti est arrivé avec des gags plein de fraîcheur, comme ceux que j’écrivais au début. »

Un album album

Ces débuts difficiles, cette success story, ces accidents de la vie et ce passage de relais entre auteurs, tout cela nous est raconté en détails dans un album spécialement édité à l’occasion du vingtième anniversaire de la parution du premier album en juin 2000. Un ouvrage spécial, car les 86 pages mélange des bandes dessinées d’un côté (best-off et inédits), accompagnées d’entretiens exclusifs, extraits et anecdotes complètent le récit de cette sucess story éditoriale.

Un spécial anniversaire qui, à coup sûr, ravira tous les fans de la série, car on y apprend non seulement plein d’informations sur les coulisses des Profs, mais ils profitent également d’un récit spécial de 22 pages : pour l’occasion, vingt dessinateurs extérieurs se sont relayés pour contribuer à une histoire inédite où Pica signe la première page en guest star tandis Simon Léturgie réalise la dernière de cet hommage qui s’apparente à un cadavre exquis, comme une incarnation du passage de relais.

La première planche du récit collectif inédit paru dans "Les Profs ont 20 ans"
Plus de dix ans après avoir lâché l’encrage, puis le dessin des Profs, Pica retrouve ses personnages pour cet anniversaire.

« Ce n’était pas facile de me remettre dans le bain après des mois sans dessiner la série, nous a expliqué Pica[1], J’ai beaucoup de mal à dessiner sur tablette numérique, je n’ai pas du tout la même vision que sur papier. Et aussi peut-être mon AVC a changé ma perception et ma vision du dessin… Merci aux auteurs de m’avoir fait l’amitié et l’honneur de réaliser chacun une page ! »

Pica mis en scène avec son personnage de Boulard.
Les Profs ont 20 ans ! - Bamboo.

« Cet album est un vrai et beau cadeau d’anniversaire de la part de mon éditeur et de mes collègues dessinateurs, déclare Pica. J’ai été très ému par l’hommage et l’honneur qui nous a été fait à Gilles [Erroc] et à moi ! Bamboo est une grande famille où il y a beaucoup de respect et d’amitié entre nous. C’est très agréable d’avoir une telle ambiance. Olivier Sulpice n’est pas un éditeur comme les autres, c’est avant tout un ami pour moi. Je pense que le succès n’aurait pas été le même ailleurs, nous étions les numéros un à l’époque et il vaut mieux être leader dans une petite maison qu’un numéro, même important, dans une grosse édition. Le succès a profité aux deux parties…C’est très bien comme ça ! »

Il poursuit : « Un succès comme "Les Profs" est rare, il est dû au sujet, universel bien sûr : tout le monde est allé à l’école, mais il est dû aussi et surtout au talent fabuleux de Gilles [Erroc] qui a su mettre en place un univers drôle et attachant ! Au bout de tant d’albums, il m’étonne toujours par ses gags, même si aujourd’hui il se fait aider par Sti ! D’ailleurs comme Simon ne mentionne pas qui fait le gag, quand l’album parait, je ne sais plus qui a fait quoi, bien que je reçoive tous les scénarios au fur et à mesure. Quant à moi, je sais pertinemment que ce que je fais n’aura qu’un petit succès d’estime de mes fans les plus fidèles et encore… Le but est d’être présent et de continuer le dessin… »

L’album "Les Profs ont 20 ans !" reprend des planches mythiques de la série, commentées par les auteurs.
Ici, Pica se souvient de la planche qui a donnée envie à Pef de réaliser le premier film des Profs.

Si Pica a arrêté les albums des Profs, il n’en continue pas moins de dessiner, sur les scénarios de Christophe Cazenove : « J’ai commencé avec Christophe une histoire longue sur le bagne pour enfants de l’Île du Levant. Je me permets des décors et des choses historiques dont j’étais privé dans les Profs et que j’avais un peu retrouvé dans « Les Profs refont l’histoire » même si le format histoires courtes limitait la taille des cases et des décors ! »

Le succès des Profs reste pourtant dans le cœur de Pica, et des albums : « En novembre va paraitre un album luxe en noir et blanc des pages historique des Profs, à savoir « Les Profs refont l’Histoire », ainsi que le western du tome 13 que j’avais réalisé à l’origine pour un tome 2 de cette série dérivée. D’autre part, j’ai scanné une grande partie de mes anciennes séries car Hubert Holle de l’association Bandes Dessinées Loisirs va me publier des albums grand format noir et blanc à très petit tirage vendus sur Internet, juste pour le plaisir. Personne ne gagnera vraiment d’argent, c’est pour les quelques nostalgiques de mon travail antérieur. »

« J’en suis à faire un peu le bilan de ma carrière avec tout ça et je me dis que j’ai fait un travail honnête, même si je recommencerais la plupart des pages… J’ajoute que j’ai travaillé à une période un peu de « l’âge d’or de la BD » avec la prépublication dans les journaux et même si ce n’était pas facile à l’époque non plus. Les auteurs comme moi, qui n’avaient pas de succès en albums, pouvaient vivre de leur travail. Aujourd’hui, je ne pourrais plus faire mon métier comme je l’ai fait, celui qui ne vend pas d’albums crève de faim ! »

Dans le récit collectif de 22 pages, les Profs sont retenus en otage
Les Profs ont 20 ans ! - Bamboo.

Bamboo se diversifie

Une paupérisation qui n’a pas échappé à Bamboo qui cherche à soutenir ses auteurs afin de ne pas les laisser sur le carreau. Fort du succès des Profs, il a su ouvrir son catalogue à d’autres genres, d’autres styles, et ainsi donner sa chance à de jeunes dessinateurs tout en attirant davantage de grandes signatures.

Bamboo, c’est aujourd’hui un large catalogue d’humour dopé par le récent rapprochement avec Fluide Glacial récemment racheté par l’éditeur. L’humour "gros nez", navire amiral du groupe, s’est vu complété par une collection réaliste riche et ambitieuse devenue une référence : Grand Angle pilotée par Hervé Richez et le dernier né de la maison : un label d’Heroïc Fantasy Drakoo dirigé par Christophe Arleston.

 [1]

La réussite d’un album anniversaire, à la fois grand public et éclairant sur les coulisses de la série.

(par Patrice Gentilhomme)

(par Charles-Louis Detournay)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Commander cet album:
BDfugue FNAC Amazon

Les Profs - hors-série : Les Profs ont 20 ans ! - par Pica, Léturgie, Erroc, Sti & Co - Bamboo. 86 pages.

[1Propos recueillis par Charles-Louis Detournay.

  Un commentaire ?