Les Psy - T17 : "Pourquoi un Psy ?" - Par Cauvin & Bedu - Dupuis

12 novembre 2010 0 commentaire
  • Vous êtes déprimé et fauché ? Vous voulez éviter une séance de psychanalyse hebdomadaire? Alors courez chez votre librairie ou votre bibliothécaire préféré pour vous procurer le dernier tome des {Psy}. Par le rire, {{Raoul Cauvin}} et {{Bédu}} vous soigneront bien mieux que certains analystes.

Avec une régularité de métronome, Raoul Cauvin et Bédu publient chaque année un nouveau recueil de gag des Psy. La série est apparue au début des années 1990 dans le journal de Spirou pour connaître son premier album en 1994. Le scénariste des Tuniques bleues et de Pierre Tombal était déjà la figure de proue humoristique des éditions Dupuis, et son savoir-faire reconnu par tous. Bédu, lui, était un transfuge des éditions du Lombard où il avait signé de nombreux albums de Clifton (d’abord scénarisé par Bob De Groot, puis par lui-même) jusqu’en1995.

Ils explorent depuis lors les tics, les tocs et autres grains de folie des patients du Dr Ménard. Mais ce psy est tout autant déséquilibré et névrosé que ses patients. C’est d’ailleurs le moteur de nombreux gags.

Bien que classique, le trait de Bédu est devenu au fil des albums plus anguleux, nerveux, voire plus « féroce » qui lui permet davantage de liberté dans la dynamique, la gestuelle et les expressions de ses personnages.

Grand amateur de la position allongée (sur une chaise longue) quand il conçoit ses scénarios, Raoul Cauvin n’a pas besoin d’un psy pour accoucher d’un gag. Ce boulimique de travail arrive encore à émoustiller les zygomatiques de ses lecteurs. Il nous offre depuis bien longtemps un bon remède contre la morosité.

Dans ce dix-septième album, le Dr Ménard analyse notamment la femme d’un somnambule, un croque-mort, un hydrophobe ou encore... Jésus ! Le Christ. Il est descendu de la croix posée au-dessus du tabernacle de l’église, pour consulter le Psy ! Le fils de Dieu ne comprend pas très bien pourquoi au lieu de venir en aide aux démunis et de répandre un message de paix à travers le monde, les hommes se sont mis à ériger des cathédrales et autres basiliques luxueuses pour lui rendre hommage via une armada de prêtres, d’archiprêtres, de doyens, de chanoines, et d’évêques parés d’étoffes luxueuses.

Jésus se confiant à un disciple du Docteur Freud plutôt qu’aux hommes d’église, voilà qui est original. Le Psy de Cauvin et Bédu serait-il comme les blorks de Midampas très catholique ?

(par Nicolas Anspach)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.


Lire nos interviews des auteurs :
- Bédu : "J’ai dû travailler pour cerner les expressions des personnages" (Avril 2008)
- Raoul Cauvin : "Je sers le café chez Dupuis, cela m’inspire !" (Août 2009)

Lire les chroniques du T14 et d’un best-off

Lien vers le blog de Raoul Cauvin

Illustrations (c) Editions Dupuis

  Un commentaire ?