Les Shushus de Rushu - Par Tot, Ancestral Z, Brunowaro et Mojojojo - Ankama Editions

31 juillet 2008 0 commentaire
  • Pour les amateurs de jeux de mots foireux et de héros bourrins, mais attachants. Retrouvez les personnages du manga Dofus dans une préquelle sympathique, réalisée par les mêmes auteurs.

Goultard le pourfendeur, l’assassin, le tueur de démon, un Assurancetourix berserker ayant massacré le village entier de Nit Shimalan insensible à sa poésie, est enchaîné depuis des siècles dans une grotte. La jolie Algathe est mandatée par un village détenteur d’un Dofus pour lui demander son aide, car quatre démons envoyés par Rushu ont débarqué d’un portail dimensionnel, et quand ils passent, l’herbe ne repousse pas. Mais certains habitants sont sceptiques, comme le grand, le puissant, le vantard... Bilouf.

Les Shushus de Rushu - Par Tot, Ancestral Z, Brunowaro et Mojojojo - Ankama Editions

Album prétexte contenant une carte-objet destinée aux joueurs de Dofus, Les Shushus de Rushu est un joyeux bazar plutôt brouillon, dans la lignée de la série Dofus. Il est préférable d’avoir lu les 8 tomes de ce manga-like pour comprendre qui est vraiment Goultard, barbare réputé pour son absence de finesse, et composé de trois entités, passant allègrement de l’une à l’autre au gré de ses humeurs.

L’album est divisé en quatre parties monochromes, conférant à l’ensemble un mélange de pulp et de manga au dessin plutôt mignon. À l’instar de Dofus, les combats manquent parfois un chouia de pêche et les dialogues volent plutôt bas ("par la tempête de Ventilo", "par les météores de Pierrax", "l’air, le feu, l’eau, la terre, vous me fatiguez avec vos concepts de merde, un bon bourre-pif à l’ancienne, c’est encore le mieux"), mais un album dont le héros est notre sympathique ami Goultard ne peut que valoir le détour.

Les références au cinéma de genre sont légions, comme cette lame brisée utilisée par Goultard héritée du film The Blade, une réplique en hommage aux Aventures de Jack Burton, La Légende de Beowulf bien sûr, mais aussi St Seiya, et même Bienvenue chez les Chtis. UneBD à conseiller aux amateurs de bourrinage, à cette race de joueurs ne choisissant que les barbares dans les jeux de rôles.

(par Thomas Berthelon)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

  Un commentaire ?