Les Tortues Ninja T. 0 - Nouveau Départ - Kevin Eastman, Tom Waltz & Collectif - HiComics

21 août 2019 0 commentaire
  • Guerre alien, expérience scientifique, réincarnation, mysticisme, ninjas, justiciers, mutants... L'univers des Tortues Ninja est certainement l'un des plus grand "foutoir" du monde de la bande dessinée, mais il en est aussi l'un des plus emblématiques et jouissif. Télévision, cinéma, jeux vidéo, les Tortues Ninja ne se sont pas limités au 9e Art, et chaque enfant née dans les années 1980 et 1990 a trouvé sur sa route les reptiles mutants, qui sont désormais passé d'œuvre indépendante culte à licence multimilliardaire.

En 2011, près de 30 ans après leurs créations, les quatre frères reptiliens ont été relancés dans une toute nouvelle série par l’éditeur IDW, avec aux commandes le co-créateur des tortues Kevin Eastman, épaulé par Tom Waltz et plusieurs dessinateurs. La série, premièrement publiée en France par Soleil Comics, a ensuite été reprise par l’éditeur HiComics en 2018. Un an plus tard, l’éditeur réédite les épisodes publiés au préalable par Soleil dans une intégrale de plus de 416 pages, qui s’offre d’ailleurs une couverture exclusive du dessinateur Mateus Santolouco. Verdict.

Avec cette série, l’équipe créative opère une fusion de tout ce qui a été fait avant sur les tortues pour accoucher d’une toute nouvelle version. On retrouve les origines plutôt sombres et violentes de nos mutants, mais aussi le ton plus léger et fun qui a été développé par la suite. Casey Jones, April O’Neil, Shredder, Krang, Baxter Stockman... la plupart des personnages secondaires passent eux aussi par la case modernisation. Les fans les plus aguerris de cet univers pourront d’ailleurs s’amuser à déceler les références aux différentes incarnations des tortues.

Les Tortues Ninja T. 0 - Nouveau Départ - Kevin Eastman, Tom Waltz & Collectif - HiComics
"Guerre de gangs" dans New York !
© IDW / HiComics / Dessin : Dan Duncan

Les scénaristes ont de l’ambition pour la série, et cela se ressent. Entre une guerre millénaire menée par l’organisation des Foot et la conquête spatiale opérée par Krang, nos héros auront fort à faire dans leurs futures aventures, le plus incroyable étant que les auteurs arrivent à nous faire croire à tout cela en le rendant crédible. Le développement des personnages n’est pas en reste, et cette série est véritablement une œuvre à part entière et non pas une adaptation purement mercantile ou basée sur la nostalgie. Les scénaristes vont de l’avant et modifient profondément la mythologie des Tortues Ninja.

Même si les quatre frères semblent finalement assez en retrait dans la première partie de ce pavé, qui met plutôt en avant Splinter, ancien guerrier ninja ayant perdu sa famille puis la vie, qui est aujourd’hui réincarné dans le corps d’un rat mutant cherchant à reconstruire sa famille et emmener ses nouveaux enfants sur la voie de la paix et de la sagesse. Le patriarche et sensei des Tortues Ninja est ici très touchant. Quant à nos quatre guerriers ninjas, ils restent ici fidèles à leurs traits de caractères archétypaux et aussi ancestraux que la notion même d’histoire : le leader héroïque (Leonardo), le geek (Donatello), la tête brulée (Raphaël) et le candide (Michelangelo).

La couverture exclusive pour la France signé Mateus Santolouco !
© IDW / HiComics / Dessin : Mateus Santolouco

Malheureusement... la partie graphique n’est pas à la hauteur de l’histoire. Les deux dessinateurs principaux de l’album, Dan Duncan et Andy Kuhn livrent une prestation plutôt moyenne, voire parfois même totalement ratée. Cependant le dessin ne nuit pas à l’histoire, et ce volume se lit finalement assez rapidement tant que l’on s’attarde peu sur les pages. Reste tout de même quelques planches dessinées par l’excellent Mateus Santolouco qui sera plus tard amené à reprendre la série. On retiendra aussi de nombreuses couvertures alternatives à découvrir en fin de volume, dont de nombreuses dessinée par Eastman himself.

Ces 16 premiers numéros nous donnent en tout cas envie d’en voir beaucoup plus et cela tombe bien car la suite est déjà disponible. Entre série indépendante et blockbuster les auteurs effectuent ici une véritable synthèse de tout ce que sont les Teenage Mutant Ninja Turtles, un nouveau départ plus que réussi pour nos chevaliers d’écailles (et de vinyles).

© IDW / HiComics / Dessin : Andy Khun

(par Vincent SAVI)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Commander cet album:
BDfugue FNAC Amazon

Les Tortues Ninja T.0 : Nouveau Départ - Kevin Eastman & Tom Waltz (scénario) - Dan Duncan, Andy Kuhn, Mateus Santolouco & Kevin Eastman (dessin) - Ronda Pattison (couleurs) - Benjamin Viette (traduction) - HiComics - 416 pages - 49,90 € - sortie 3 juillet 2019

Contenu vo : Teenage Mutant Ninja Turtles #1-16 publié aux U.S.A. par IDW

Les Tortues Ninja sur ActuaBD sur ActuaBD :
- Lire la chronique de Les Tortues Ninja T.0 : Nouveau Départ

Lire La Fantastique Histoire des Tortues Ninja sur ActuaBD :

- Partie 1 : "Si Bruce Lee était un animal..."
- Partie 2 : "cowabungaaaaaaaaaaaaaa"
- Partie 3 : De l’édition artisanale à la grosse entreprise
- Partie 4 : Le revers de la médaille du succès
- Partie 5 : L’ascension
- Partie 6 : Licences et merchandising
- Partie 7 : Le commencement du déclin
- Partie 8 : Déclin et renaissance de quatre chéloniens mutants

  Un commentaire ?