Les Tuniques bleues - T54 : "Miss Walker" - Par Lambil & Cauvin - Dupuis

9 novembre 2010 0 commentaire
  • Chesterfield et Blutch croisent une personnalité plutôt atypique : Miss Walker, l’une des premières chirurgiennes officiant dans l’armée nordiste. Elle est surtout féministe, abolitionniste et prohibitionniste. Bref, une femme au caractère bien trempé ! Trop peut-être pour les soldats de la troupe du général Alexander...

Une journée comme tant d’autres, sur le front. Les pertes sont énormes chez les Bleus et l’artillerie des Confédérés a touché l’infirmerie. Tout le corps médical du campement a été décimé. Le général Alexander envoie un courrier au Général Grant pour demander du renfort médical. Il ne peut quand même pas laisser ses hommes mourir sur place. Un nouveau médecin arrive quelques temps après : il s’agit du docteur Mary Edward Walker. Blutch flairant l’aubaine, la bonne planque, décide de se porter volontaire pour aider la doctoresse. Il découvrira à ses dépends qu’elle a un sacré caractère et qu’elle ne se laisse pas marcher sur les pieds. Miss Walker est plutôt autoritaire, et ne va pas tarder à se mettre une partie du régiment à dos, et de pousser l’autre à la désertion !

Les Tuniques bleues - T54 : "Miss Walker" - Par Lambil & Cauvin - Dupuis
Extrait du T54 des "Tuniques Bleues"
(c) Cauvin, Lambil & Dupuis

Comme dans beaucoup d’albums des Tuniques bleues, Raoul Cauvin s’est inspiré d’un événement ou d’une personnalité qui a marqué la Guerre de Sécession pour conduire un récit de fiction humoristique. Miss Walker a réellement existé. Elle fut l’une des premières femmes chirurgiens aux États-Unis. La grande Histoire reste un prétexte pour divertir et faire rire le lecteur. Comme à son habitude, Cauvin joue sur les tensions entre Blutch et Chesterfield.

Willy Lambil a repris le graphisme des Tuniques bleues en 1972 suite au décès prématuré de Louis Salvérius, le créateur graphique de la série. Il a signé depuis lors près de cinquante albums. Son style graphique humoristique, empreint de réalisme est reconnaissable entre tous. Ses planches foisonnent de détails tout en conservant une grande lisibilité et efficacité. Le dynamisme et l’expressivité de ses personnages apportent du ressort aux situations humoristiques inventées par son scénariste.

En novembre 2009, Willy Lambil nous confiait ignorer s’il allait continuer à dessiner les Tuniques bleues suite au manque de contacts avec l’équipe éditoriale de Dupuis... De son côté, Raoul Cauvin mentionne sur son blog que Lambil dessine actuellement le prochain tome. Le scénariste ytraville dur en ce moment : il est couché sur sa chaise longue [1] pour imaginer le cinquante-sixième album de la série.

Ces inépuisables et talentueux auteurs semblent vouloir continuer à nous amuser pendant longtemps. Et c’est tant mieux !

(par Nicolas Anspach)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.


Les Tuniques Bleues sur Actuabd.com, c’est aussi

Des interviews des auteurs :
- Willy Lambil : "On parle bien plus d’un auteur qui vend 5.000 albums à la nouveauté que du nouvel album des Tuniques Bleues !" (Novembre 2009)
- Raoul Cauvin : "Je sers le café chez Dupuis, cela m’inspire !" (Août 2009)

Des articles d’actualité :
- "Angoulême 2010 : L’hommage aux Tuniques bleues" (Janvier 2010)

Des chroniques d’album : Les Tuniques Bleues T50 et T47

[1Ndlr : Cauvin a abandonné son trop confortable « divan », car il avait tendance à s’assoupir en travaillant.

  Un commentaire ?