Les Vikings à la reconquête de la Bretagne !

10 mai 2013 2 commentaires
  • Une nouvelle version de l’exposition {Vikings et bande dessinée} envahit pour cinq mois le Musée de l’Ancienne Abbaye de Landévennec, cible d’un raid des Nordiques en 913. La Bretagne faillit alors devenir une deuxième Normandie, peu après la fondation de cette dernière (911). Bretons et premiers visiteurs, venus de loin pour certains, s’y sont donnés rendez-vous les 26 et 27 avril 2013 pour « commémorer » ces faits historiques peu connus autour du neuvième art …

La Bretagne, les Vikings et la bande dessinée... ont trouvé pour fabuleux écrin le site du fameux monastère de l’Aulne, fondé par saint Guénolé à la fin du Ve siècle. Une première mouture de cette exposition avait investi la Normandie, à Orbec, l’été dernier, où le thème central traité ici ne jouait qu’un rôle anecdotique.

Les Vikings à la reconquête de la Bretagne !
Entrée de l’exposition, avec ses proues de navires vikings et leurs têtes de dragons dessinées par Gwendal Lemercier.
© 2013 Florian Rubis

Le 26 avril, un aréopage de personnalités bretonnes, un public nombreux et des dessinateurs tels, par exemple, Alain Goutal ou Josselin Paris, ont assisté à une double inauguration.

Car une autre exposition, d’art contemporain, Ulysses, l’autre mer, fait aussi écho à l’exil de l’abbé et des moines de 913, quand ils fuirent l’approche de leurs assaillants, pour se réfugier à Montreuil-sur-Mer (Nord-Pas-de-Calais) pendant quarante ans. Sous les auspices du FRAC (Fonds régional d’Art contemporain) de Bretagne, celle-ci a été installée dans la partie historique du musée.

Le lendemain, après l’inauguration d’une exposition complémentaire de Gwendal Lemercier à l’office du tourisme de Crozon et une séance collective de signatures au Centre Leclerc de la presqu’île, les intervenants se sont retouvés au musée pour un débat. Le dessinateur de Durandal (Soleil Celtic) et Marc Védrines, celui de La Saga des brumes (Glénat) ou de la trilogie Islandia (Dargaud), y ont échangé avec le professeur Jean Renaud, spécialiste des Vikings.

Lors du vernissage, étaient notamment présents le Père abbé Jean-Michel Grimaud, des personnalités bretonnes et M. Bernard Hulin, directeur du musée de Landévennec.
© 2013 Florian Rubis

Mais pour en revenir plus directement à La Bretagne, les Vikings…, son point de départ consiste en l’attaque proprement dite de l’Ancienne Abbaye de Landévennec par les Vikings, qui se solda par un incendie à la raison mal expliquée (la superstition ?). En effet, après son évacuation, ses agresseurs, à ce moment encore non christianisés, retrouvèrent les tombes d’anciens membres défunts de la communauté monastique.

Plus pressés d’habitude de disparaître avec leurs rapines, les hommes du Nord prirent cette fois le temps de rassembler ces restes en un tumulus et de procéder à leur crémation, selon leur coutume…

Sunday page de « Prince Valiant », fac-similé d’une autre page, et début de la section de l’exposition dédiée aux clichés sur les Vikings.
© 2013 Florian Rubis/© 1960 Harold Foster & KFS

L’accès à l’exposition s’effectue entre deux impressionnantes représentations de proues de navires vikings dotées de têtes de dragons de Gwendal Lemercier. Le dessinateur d’origine brestoise y montre aussi de nombreuses planches en noir et blanc et dessins en couleurs originaux issus de la série Durandal (quatre tomes parus).

Comme en Normandie, cette version différente de l’exposition procure à la contemplation du visiteur des pièces exceptionnelles. Parmi elles, citons une Sunday page de 1960 de Prince Valiant, due à Harold « Hal »Foster. S’étonnera-t-on qu’elle prenne pour sujet une attaque d’abbaye ?

Planches originales de Marc Védrines, fin connaisseur de l’Islande et de ses célèbres sagas, accompagnées d’une superbe maquette de bateau viking.
© 2013 Florian Rubis

En regard et par contraste avec la continuation d’une démarche qui vise à critiquer la perpétuation de clichés abusifs à propos des Vikings, une série d’une dizaine de planches originales de La Saga des brumes dessinées par Marc Védrines dépeint les anciens Scandinaves sous un jour beaucoup plus réaliste.

Marc Védrines, Pierre-Marie Jamet (Galerie Oblique), co-commissaire de l’exposition, et le professeur Jean Renaud, spécialiste des Vikings, dans les ruines de l’Ancienne Abbaye.
© 2013 Florian Rubis

Dans la dernière salle de l’exposition, les visiteurs verront une toile grand format d’Alex Alice inspirée de sa trilogie Siegfried (Dargaud). L’occasion de l’admirer sera ensuite rare, puisqu’elle a été acquise par un collectionneur.

En outre, on y trouvera, notamment, un navire viking de Jérémy Moncheaux et, comme à Orbec, une profusion de bandes dessinées franco-belges, scandinaves, comics ou mangas relatifs aux récits avec des Vikings.

Frère François-Xavier, fan depuis son enfance de « Chevalier Ardent » (Casterman), fait dédicacer leurs albums à Gwendal Lemercier et à Marc Védrines, au nom de la communauté monastique de la Nouvelle Abbaye de Landévennec.
© 2013 Florian Rubis

L’exposition, conçue à plusieurs niveaux, pour petits et plus grands, amateurs d’Histoire et/ou du neuvième art, entre autres, se propose de concilier bandes dessinées de genre ou d’auteur et découvertes culturelles plus érudites sur le monde des Scandinaves de l’époque médiévale.

L’engouement communicatif provoqué en Bretagne par ce volet de la saga donne l’envie à ses concepteurs de poursuivre l’aventure, sous des formes toujours plus variées.

(par Florian Rubis)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

En médaillon : affiche de l’exposition, dont le dessin original de Gwendal Lemercier, racheté par les moines de Landévennec, a intégré la bibliothèque de ce prestigieux lieu de savoir.
© 2013 Gwendal Lemercier

La Bretagne, les Vikings et la bande dessinée : mythes et réalités, du 27 avril au 15 septembre 2013, au Musée de l’Ancienne Abbaye de Landévennec

Voir le site du musée

Une exposition consacrée à Gwendal Lemercier a été conçue en complément, à l’office du tourisme de Crozon, jusqu’à fin juin 2013

Voir le site de l’office du tourisme de Crozon

Prince Valiant Intégrale vol. 1 : 1937-1938 - Par Harold Foster – Soleil – 110 pages, 24,95 euros

Commander ce livre chez Amazon

Commander ce livre à la FNAC

La Saga des brumes - Par Jean-Paul Krassinsky & Marc Védrines – Glénat – 182 pages, 22,50 euros

Commander ce livre chez Amazon

Commander ce livre à la FNAC

Durandal T1- Par Nicolas Jarry & Gwendal Lemercier – Soleil Celtic – 48 pages, 13,95 euros

Commander ce livre chez Amazon

Commander ce livre à la FNAC

Siegfried T1- Par Alex Alice – Dargaud – 72 pages, 16,45 euros

Commander ce livre chez Amazon

Commander ce livre à la FNAC

 
Participez à la discussion
2 Messages :