Les deux printemps de Will

26 mars 2009 2 commentaires
  • Souvenez-vous ! A la fin de l’année 2000, les éditions du Lombard avaient publié l’album posthume de {{Will}}, {L’Arbre des Deux Printemps}. Un album pour lequel Will n’avait dessiné que cinq planches et esquissé une sixième ! Ses copains avaient alors, à la demande de de l’éditeur, de {{Claude Maltaite}} (l’épouse de Will), et de {{Rudi Miel}}, le scénariste de l’histoire, mené à bien cette aventure, qui avait failli rester inachevée..

Rudi Miel connaissait depuis de nombreuses années Will. Ensemble, ils avaient réalisé différents travaux publicitaires. En 1996, ils vinrent naturellement à collaborer ensemble autour d’un projet. Will et Rudi Miel décidèrent de créer une histoire en trois albums, intitulée l’Arbre des Deux Printemps. Un récit mêlant aventure et fantaisie. Mais suite à quelques ennuis de santé, Will décida mettre ce projet de côté pour se consacrer à la peinture. À la fin de l’année 1999, requinqué et remotivé, le dessinateur belge souhaita reprendre ses crayons et se consacrer à nouveau à la bande dessinée. Conscient de son état de santé fragile, il décida néanmoins de demander à Rudi Miel de modifier cette histoire pour qu’elle tienne en un seul album.

Les deux printemps de Will
"L’Arbre des Deux Printemps" - Planche 1
(c) Will, Rudi Miel & Le Lombard.

Malheureusement, Will décéda un jour du mois de février 2000, laissant cette histoire orpheline à la planche 6 dont il esquissait alors le contenu des cases au crayon. François Walthéry a eu la lourde tâche de réaliser la suivante au crayonné pour marquer une continuité avant de poursuivre celle d’après en couleur. Il laissa à d’autres le soin de continuer l’album après la fin de la scène.

Plusieurs amis de Will se sont ainsi chargé, parfois symboliquement, de dessiner une séquence ou une planche. Assez étrangement, le résultat est cohérent. Chaque dessinateur a souhaité rester, autant que possible, fidèle au graphisme particulier du grand Will. La narration et l’histoire gommaient les éventuelles différences de style graphique. Les auteurs qui ont terminé cet album hommage étaient des kadors : Walthéry, Hausman, Colman, Wasterlain, Hermann, Plessix, Franz, Roba, Frank, Batem, Fournier, Dany, Geerts, Loisel, Mézières, Derib, Hardy, Maltaite et Le Gall. La première édition de l’album était parue en décembre 2000.

Le récit met en scène un jeune noble, Julien de Saint Rodrigue, dernier descendant d’une famille bretonne désargentée, qui part avec son majordome à la recherche de l’épée de son aïeul. Cette épée est sertie de pierres précieuses. Une seule d’entre elle permettrait de restaurer la demeure familiale et la sauver de la ruine. Julien aime s’appuyer sur « l’arbre des deux printemps », qui passionnait son aïeul Alexandre et qui est planté à côté de la demeure familiale. L’histoire d’aventure inventée par Rudi Miel est en réalité une quête initiatique. Julien s’emploie autant mieux comprendre son ancêtre botaniste qu’à dénicher l’épée. Le jeune noble ressortira de cette histoire transformé par une délicieuse rencontre.

Le récit peut paraître léger par moment, mais on imagine que Rudi Miel a été contraint d’épurer son histoire pour mieux correspondre au rythme imposé par un one-shot, et surtout par les différentes transitions narratives entre les planches dessinées par les « dessinateurs repreneurs ». Le scénariste arrive cependant à rallumer les braises et à susciter l’intérêt des lecteurs en prenant des chemins de traverse inattendus.

Les éditions du Lombard publient aujourd’hui cet album dans une version agrémentée d’une trentaine de pages. On y retrouve les recherches graphiques que Will réalisa pour ce one-shot, mais aussi les huit premières pages de la première version de l’Arbre des Deux Printemps, ainsi que différentes recherches préliminaires inédites.

"L’Arbre des Deux Printemps" - Planche 2
(c) Will, Rudi Miel & Le Lombard.

Auteur injustement oublié, Will est pourtant l’une des figures importante de la bande dessinée belges. Depuis quelques mois, les éditeurs s’intéressent à nouveau aux œuvres de ce compagnon de Franquin, Jijé, Morris, Delporte et Macherot. Ils publient son œuvre sous la forme d’intégrales. Dupuis a sorti Trilogie avec Dames (scénario de Desberg), regroupant son œuvre « adulte » et poursuit les intégrales de Tif et Tondu (Scénario de Rosy, Tillieux et Desberg).

Le Lombard a réédité Isabelle (avec Delporte, Franquin et Macherot) et aujourd’hui L’Arbre des Deux Printemps.

Ces éditeurs offrent ainsi un deuxième printemps aux œuvres de Will. On ne s’en plaindra pas !

(par Nicolas Anspach)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

 
Participez à la discussion
2 Messages :
  • Les deux printemps de Will
    26 mars 2009 00:56

    Je n’avais jamais entendu parler de cet album paru en 2000, c’est très étrange que je sois passé à côté. Mais pourquoi était-ce paru au Lombard et pas chez Dupuis ?

    Répondre à ce message

    • Répondu par BDbliothécaire le 2 avril 2009 à  08:22 :

      Bonjour,
      Il est en fait paru dans la collection SIGNE de chez LOMBARD. C’est un très bel album. Il se lit très facilement et la présence d’une vingtaine de dessinateurs ne nuit en rien à la lisibilité de l’histoire. J’ai l’album original déjà agrémenté de 12 pages de dessins et d’études de Will.

      A recommander.
      Bonne Lecture
      BDbliothécaire

      Répondre à ce message