Les histoires originales de François Deneyer

18 février 2017 0 commentaire
  • Collectionneur et marchand aujourd’hui retraité, François Deneyer est un grand connaisseur du marché de la planche originale. Fondateur du défunt Musée Jijé et de la Maison de la BD à Bruxelles, cet érudit a recueilli dans un épais volume ses mémoires de collectionneur et celles de quelques autres de ses confrères. La passion y rejoint l’Histoire.
Les histoires originales de François Deneyer
"Petites Histoires originales" de François Deneyer (Ed. Musée Jijé)

N’attendez pas avec cette somme magnifiquement illustrée un livre d’historien : sans en chercher, nous avons remarqué çà et là quelques petites erreurs factuelles. Mais en revanche, je ne connais pas de somme aussi conséquente et aussi renseignée sur l’histoire de la collection de la bande dessinée et sur la reconnaissance de la bande dessinée comme art. Le tout doté d’une iconographie à couper le souffle. Quand il s’appuie sur des documents de première main, François Deneyer n’a pas son pareil pour vous raconter le parcours incroyable de la bande dessinée ces soixante dernières années d’un genre littéraire méprisé immédiatement consommable et jetable au statut d’œuvre d’art contemporain faisant des prix en vente publique qui rivalise avec les dessins signés par quelques-uns des plus grands peintres du XIXe siècle par exemple.

Deneyer nous offre un vade mecum du collectionneur de planches arpentant tous les aspects de cette passion : la création, l’auteur, les prix, les marchands, les galeries, les ventes publiques, les collectionneurs. À cela s’ajoute des conseils pour acheter « juste » et surtout les interviews d’une douzaine de collectionneurs qui racontent leurs débuts, à un moment où les planches ne valaient rien (l’un d’entre eux raconte comment il a reçu des planches d’Hergé, de Franquin, de Macherot et d’autres sans même débourser un fifrelin !) mais surtout leur rencontre avec des auteurs, les premiers à partager leur passion avec ces super-connaisseurs de leur art.

François Deneyer et deux créations de Jijé : Blondin & Cirage
Photo : Jean-Jacques Procureur

Car à l’heure où la bande dessinée est devenue affaire de spéculation, de plus-value, de cotes mirifiques, il est bon de rappeler que les meilleurs conservateurs du patrimoine restent les collectionneurs. Les musées, en effet, sont limités dans leurs acquisitions, en raison des restrictions budgétaires chaque année plus drastiques. Certains collectionneurs en revanche, grâce à leur fortune ou tout simplement grâce à leur habileté à acheter des auteurs au bon moment, peuvent assouvir leur formidable passion tout en préservant les œuvres, et quelquefois la part d’histoire qui y est attachée, à travers des générations.

Le livre de Deneyer ne s’intéresse pas qu’aux planches franco-belges : de la Hollande à la Serbie, de l’Espagne à l’Argentine (asiatiques exceptés, donc...), tout est évoqué.

Ce sont ceux-là, il ne faut pas l’oublier, qui à travers la constitution de clubs dans les années 1960, à l’imitation des ciné-clubs des années 1920, ont forgé la notion même de « 9e art » et organisé les premières expositions, les premiers festivals qui ont permis sa reconnaissance. François Deneyer raconte l’histoire de ces pionniers et c’est sacrément passionnant !

Petites Histoires originales - Un voyage parmi les planches originales de bande dessinée - Éditions Musée Jijé
Un magnifique dessin de Franquin conservé dans une collection particulière.
&copy ; Dupuis / Marsu productions
Petites Histoires originales - Un voyage parmi les planches originales de bande dessinée - Éditions Musée Jijé

(par Didier Pasamonik (L’Agence BD))

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Commander cet album:
BDfugue FNAC Amazon

Petites Histoires originales - Un voyage parmi les planches originales de bande dessinée - Éditions Musée Jijé - 424 pages - 49,90€

Commander cet ouvrage chez Amazon ou à la FNAC

  Un commentaire ?