Les métamorphoses psychédéliques de Jean Solé

  • Sa bibliographie est chiche : une quinzaine de livres en tout, alors que ses illustrations ont marqué les plus grandes revues de la BD depuis les années 1970. On lui doit surtout cinq volumes de SuperDupont qu'il a repris des mains d'Alexis et Gotlib (et de Got) dans les années 1980.
Les métamorphoses psychédéliques de Jean Solé
Animaleries, ses dessins pour Pilote (Ed. Fluide Glacial)

Pourtant, la France entière connaît le dessin de Solé qui a fait le tour du monde : l’illustration de couverture du Guide du Routard qui est devenue en soi une marque.
Le côté sac à dos, "les semelles de vent", illustrent à merveille la carrière de Solé (né en 1948), faite de butinages successifs sur les plus belles fleurs de la presse BD de son temps : Pilote, L’Écho des Savanes, (A Suivre), Métal Hurlant (ah, l’inoubliable couverture du N°3), Fluide Glacial où il collabore depuis le N°1 (1975, on fête les 40 ans du titre cette année, le 1er avril prochain) et dont il est un des piliers.

Dans Pilote, il réalise ces fabuleuses Animaleries que les éditions Fluide Glacial viennent de publier fort à propos, des "images-valises" où les animaux sont mis en scène dans des associations surréalistes totalement surprenantes, comme le dit Gotlib dans sa préface : des "jeux de mots laids", des "calembours graphiques" uniques.

Pop-Hop par Jean Solé (Ed. Oblique / PLG)

On est immédiatement séduit par ce trait qui fait de Solé une sorte de Moebius burlesque et par un traitement des matières et des couleurs qui n’appartient qu’à lui, immédiatement reconnaissable, de même que son lettrage, avatar moderne du style Guimard.

Ce délire graphique, inspiré pour ne pas dire chtarbé, on le retrouve dans un autre ouvrage qui vient de sortir chez Oblique / PLG sous le titre de Pop-Hop, et qui réunit les illustrations pour les chroniques musicales que Solé dessina pour le mensuel (A Suivre) entre 1989 et 1996. Des dessins publiés au format CD : "ainsi le lecteur pouvait le découper et le glisser dans son boîtier..." Toute l’actualité musicale d’alors y passe : de Tears for Fears à Prince, de Nathalie Cole à Joey Starr, MC Solaar et Pierre Vasiliu. Une vraie "bande son graphique" comme le qualifie Jean-Pierre Dionnet dans la préface. Un Dionnet avec qui il fit sa première BD dans Pilote : Je m’appelle Jean Cyriaque (1972).

Joli parcours que celui de ce compagnon de route de la BD des années 1970 à 2015...

Jean Solé et Jean -Moebius- Giraud
Photos : D Pasamonik (L’Agence BD).
Documents
Portrait de Mandryka en couverture de l'Echo des Savans. SuperDupont par Solé dans Fluide Glacial

(par Didier Pasamonik (L’Agence BD))

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Commander "Animaleries" chez Amazon ou à la FNAC

Commander "Pop-Hop" sur le site des éditions Oblique