Les petits Adieux - Par Marvano & Magda - Le Lombard

20 novembre 2009 0 commentaire
  • Après avoir réalisé treize albums de la série {Charly}, {{Magda}} s’octroie une pause en signant {Les petits Adieux}, un one-shot écrit par {{Marvano}}. Les auteurs se mettent en danger en abordant des thèmes aussi difficile que l’accompagnement, dans l’anonymat, de personnes en détresse ou encore celui de la pédophilie.


Christine travaille depuis sept ans dans un centre télé-acceuil. Elle écoute les personnes déprimées, suicidaires, ou confrontées à un problème social ou familial grave. Elle sait qu’il y a deux règles à suivre : respecter l’anonymat et ne pas apporter de solutions aux problèmes de l’interlocuteur car on peut le vexer en le faisant.

Christine donne son temps pour aider les autres. Pourtant, elle a également ses blessures. Les hommes, tout d’abord. Elle est célibataire depuis quelques temps. Cela fait quelques années que sa fille ainée ne lui adresse plus la parole et ne connaît pas la raison de cette rupture. Christine se réfugie dans les mots : elle écrit un journal, éventuellement destiné à être édité. En ligne, elle pense qu’une de ses interlocutrices régulières a un destin intimement lié au sien. Et si elle brisait la règle de l’anonymat ?

Marvano assemble les pièces de ce drame sans que l’on sache vers où il va nous emmener. Il prend le temps d’approfondir, avec sensibilité et émotion, la psychologie de ses personnages grâce au nombre élevé de pages de l’album, imoosant un rythme de l’histoire relativement lent. Ce n’est qu’en lisant les dernières pages que l’on prend conscience de la portée dramatique du récit.

Magda illustre cette histoire avec beaucoup de tact, en accordant une importance particulière aux expressions et à la gestuelle de ses personnages. Son graphisme réaliste et chaleureux convient parfaitement à cette histoire intimiste, où les éléments symboliques et cachés ont leur importance. Les petits Adieux est une réussite, même si cette œuvre demande un investissement particulier au lecteur, compte tenu de la gravité des thématiques abordées.

(par Nicolas Anspach)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Commander l’album chez Amazon ou à la FNAC

  Un commentaire ?