Les ventes aux enchères de BD se multiplient dans le monde entier

6 juin 2015 6 commentaires
  • Les ventes aux enchères de bande dessinée prennent de l'ampleur. Le 14 juin prochain, c'est au quatrième poids lourd du secteur en France et en Belgique, Millon & Associés d'entrer dans la danse avec une vacation ambitieuse. Le jour avant, un nouveau venu parisien EstimNation, propsoe une vente plus modeste, tandis qu'à l'international Heritage aux USA bat des records !

Avec près de 13 millions d’euros atteints par les ventes successives de Christie’s, Sotheby’s et Artcurial au printemps, la vente Millon de la semaine prochaine est très attendue : le marché va-t-il pouvoir l’absorber ?

La désormais traditionnelle vente BD semestrielle Million en duplex Paris-Bruxelles est toujours organisée sous la houlette d’Alain Huberty & Marc Breyne, dont le catalogue affiche son look noir et blanc traditionnel, faisant la part belle aux originaux des auteurs.

Les ventes aux enchères de BD se multiplient dans le monde entier
Le look désormais reconnaissable des catalogues Millon

La vacation se partage une fois de plus en quatre chapitres : les bandes dessinées dites "modernes", "érotiques", "anglo-saxonnes et américaines", ainsi que "classiques". Ces répartitions restent subjectives, car des dessins réalisés en 1980 dans la partie "moderne" côtoient des planches de 1981 du répertoire "classique". Quant aux pièces reprises dans la "bande dessinée érotique", on y retrouve beaucoup d’huiles et de dessins destinés à la publicité ou à des affiches qui n’ont pas vraiment de lien avec le neuvième art.

Quoiqu’il en soit, les amateurs seront une nouvelle fois conquis par la diversité des pièces proposées : près de cinq cents originaux pour 250 auteurs différents, y compris des œuvres artistiques telles que celles de François Avril, Loustal, Mattotti ou des nus de Cuvelier ! Si certaines œuvres majeures sont proposées, il n’est pas utile d’être fortuné pour accrocher une belle planche dans son salon : des dizaines de lots sont estimés à moins de 250 € !

Lot 433 : Princesse Achen de Minas-Japhet Par JC Mézières (1192)

Parmi les curiosités, notons :
- Toute une série de planches tirées de la saga Donjon (Sfar & Trondheim) et réalisées par un large panel d’auteurs (Bézian, Blutch, Andreas, etc) ;
- Une dizaine d’œuvres de Druillet (sérigraphie, gouaches, et planches) ;
- Un dessin unique de François Schuiten sur une photographie de Plissart (116 x 92 cm) ;
- Plusieurs planches de Nestor Burma par Tardi et une acrylique présentant le Pont de Tolbiac
- Une vingtaine d’œuvres de Milo Manara, dont de belles études et des aquarelles caractéristiques de l’auteur italien, et deux planches de Giuseppe Bergman.
- De belles acryliques de Minus, présentant des personnages féminins aux caractères posés.
- Deux mines de plomb de Crumb, ainsi qu’un strip du Spirit réalisé bien entendu par Will Eisner
- Trois planches co-réalisées par Jack Kirby
- Une très belle planche de Chris Ware réalisée pour Building Stories
- Quatre superbes planches de Franz, dont une en couleurs directes (aquarelle) pour Wyoming Doll (estimée à 350/400 € !)
- Une demi-douzaine de pièces de Franquin, dont deux superbes encres de chine réalisées pour les affiches du festival de Chambéry (1978 et 1979) présentant Gaston et des éléphants ! Dans la foulée, une série d’originaux présentant Spirou, de Severin, Broca, Fournier, Le Gall, Schwartz, etc.)
- L’incontournable Giraud-Moebius, dont une rare planche du court récit Au Cœur de l’Inviolable Métal Bunker
- Trois belles planches de Jean Graton avec des scènes caractéristiques de Michel Vaillant
- Une demi-douzaine d’originaux de Gotlib dont un rare ensemble de deux planches des Dingodossiers, scénarisé par Goscinny : Les Plus Beaux Métiers du monde.
- Une dizaine de planches de Greg, mais également six lots d’Hermann, dont trois planches de Bernard Prince.
- Une demi-douzaine de planches de Jijé tirées de ses différentes séries. On notera surtout une splendide planche de Jerry Spring (lot 399) présentant les deux héros aux aguets, et une grande case avec les indiens à cheval (voir ci-dessous).

- Une dizaine de planches de Macherot, avec Sibylline, Chaminou, et Chlorophylle. En particulier, la planche 12 de Chlorophylle et les Conspirateurs présentant les plans ourdis par Anthracite et l’agent X-8 !
- Pour Jacques Martin, deux planches d’Alix, mais également quatre lavis d’encre de chine pour la Chronique de l’auto du Journal Tintin. Deux de ces dessins présentent Tintin et Milou imprimés.
- Après des originaux de Peyo, Peellaert, Paape, Roba, Piroton, Tillieux, Remacle, Reding, Seron, Vandesteen et les autres, la vente se conclura avec trois splendides réalisations de Will. De quoi contenter les amateurs de tous bords.

À côté de ces grands acteurs : Artcurial, Christie’s, Sotheby’s, Millon/Drouot [1], d’autres salles de vente commencent à entrer dans la danse. On voit fleurir çà et là les enchères BD de Catawiki qui s’ouvrent tous les vendredis et qui se terminent le mardi suivant, ceci sans parler des enchères permanentes d’Ebay où il y a aussi des affaires à faire. Nous vous avions aussi parlé récemment dans nos pages de la maison Cornette de Saint-Cyr où de petits joyaux pouvaient être dégottés par les collectionneurs les moins fortunés.

Or, une nouvelle salle parisienne, elle aussi appuyée sur l’infrastructure de Drouot, organise sa vacation le jour avant la vente Millon, le samedi 13 juin 2015 : il s’agit d’Estim Nation dirigée par l’expert Michel Coste (Imaginem) qui anime par ailleurs un club d’une vingtaine de collectionneurs très présents dans les ventes publiques parisiennes. Arborant un Silver Surfer du dessinateur français Mitton réalisé pour la maison Lug, cette vente affiche elle aussi une offre éclectique, même si elle dispose peu de pièces susceptibles de faire des records, jugez-en : des dédicaces remarquables de la collection de l’animateur TV Jean-Paul Rouland, producteur de La Tête et les Jambes, signées d’Hergé, Uderzo, Morris et de Franquin, de très belles gouaches des studios Walt Disney France et Hollande destinées notamment aux couvertures de Mickey (entre €150,- et €500,-), un très beau strip de Georges McManus : Bringing up Father (€500-600,-), de magnifiques gouaches pour des petits formats de Vigor, Dynamic, Sideral, Audax, Monde futur..., des auteurs contemporains comme Laurent Astier , Belom, Olivia Clavel de Bazooka, Camille Benyamina (Violette Nozière), Stéphane Blanquet (Donjon Monster), Carali, Jean-Claude Claeys, Benjamin Flao, Eric Herenguel, Killoffer, Kkrist Mirror, Mathieu Sapin... des classiques français comme Joseph-Porphyre Pinchon, Bob Dan, Daniel Casanave, Le Rallic, Marcello..., des pointures comme Dino Buzzelli, Jacovitti, Eddy Paape,..., des illustrateurs comme Brantone, Gourdon, Di Marco ou Germaine Bourret... Et surtout un magnifique ensemble de Jean-Yves Mitton où l’on retrouve ses oeuvres comme Photonik ou Vae Victis, mais aussi Le Bouffon, Spider-Man, le Surfer d’Argent, Wolverine, des personnages qu’il dessina pour Lug.

Un couverture de Mickey dessinée par les Studio Disney France estimée à €600,-
(c) Walt Disney Production
Un Bibi Fricotin de Claude Lacroix à... €150,-
(c) SPE

Enfin, il faut souligner l’internationalisation de cette tendance. Des ventes publiques, de plus en plus nombreuses, s’organisent en Italie ou en Allemagne. Avec la mondialisation, ces marchés, comme les nôtres, deviennent accessibles et cela peut changer la donne, d’autant que certains pays (comme l’Italie par exemple) ne semblent pas appliquer les mêmes taux de TVA que les nôtres, par exemple.

Mieux : les enchères réagissent différemment selon les marchés considérés. Ainsi, voici deux jours, le site aux enchères Heritage aux États-Unis a établi un record avec US$ 155 350,- pour une page d’Alex Raymond pour Jungle Jim, dans une vacation qui a dépassé les 6 millions de dollars ! Une page de Little Nemo de Winsor McCay a atteint US$ 131 450,- alors que la dernière vente de chez Sotheby’s en offrait une à €40 000,- ! Une Flash Gordon de Raymond est partie à US$ 89 625,- , une page de Jack Kirby pour les Fantastic Four (une belle Splash Page) à US$ 54 970,-

Qui pouvait imaginer cela il y a cinq ans encore ?

Une planche mythique de Flash Gordon d’Alex Raymond partie pur un prix record de US$ 89 625 !
(c) KFS

(par Charles-Louis Detournay)

(par Didier Pasamonik (L’Agence BD))

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Dimanche 14 juin 2015, vente Millon de Bandes Dessinées en duplex Paris-Bruxelles #9

Drouot Salle VV Paris • Le Forum Bruxelles

Dimanche 15 juin :

- des 11h00 : lots 1 à 157
- à partir de 14h lots 158 à 483

Télécharger le catalogue de la neuvième vente de bandes dessinées en duplex Paris-Bruxelles

Expositions publiques :

Paris Salle VV Paris – Quartier Drouot 3, rue Rossini – 75009 Paris
Mercredi 10 juin de 11h à 18h
Jeudi 11 juin de 11h à 21h

Bruxelles Le Forum – Place du Grand Sablon 8A rue Bodenbroek - 1000 Bruxelles
Samedi 6 juin de 11h à 18h

Estim Nation - Vente du 13 juin 2015 :
- Pour voir les lots et leur descriptif sur DROUOT LIVE
- Vers leur site (vue du catalogue virtuel) et pour effectuer des ordres d’achat

En savoir plus sur Heritage


Lire également :

- La vente Artcurial va-t-elle redresser la cote d’Hergé ? et Trois millions d’euros pour la vente Artcurial
- Jacques Langlois : Tintin et Christie’s - Retour sur une « déception »
- Sotheby’s Vs Christie’s : le duel des ventes aux enchères
- Folie des enchères de la bande dessinée : près de 6 millions d’euros pour Christie’s
- Avec la vente Millon & Associés, la BD se partage entre Paris et Bruxelles
- Alexandre Million : « La vente publique sanctionne la cote d’amour du public envers un auteur »
- Seconde vente aux enchères organisée par Millon & Petits Papiers
- 101 originaux d’exception en vente chez Million

[1Drouot est en fait un conglomérat de salles de vente qui mettent leurs moyens en commun.

 
Participez à la discussion
6 Messages :