Les ventes aux enchères de BD : un deuxième semestre toujours dynamique

17 octobre 2016 2 commentaires
  • Sur le marché des originaux, des albums de prestiges, du para-BD d'exception, il est un terrain de jeu privilégié pour les nombreux collectionneurs prêts à s’arracher la pièce tant désirée : les salles de vente, qu'elles soient "réelles" ou en ligne. Jamais il n'y en a eu tant, qui multiplient donc les vacations pour satisfaire les recherches des passionnés. Après un premier semestre ponctué de nombreuses ventes d’importance, la fin de l’année ne s’annonce pas en reste... Tour d'horizon.

La rentrée des collectionneurs en salle de vente s’est faite par la maison bruxelloise Banque Dessinée (bientôt associée à Millon), qui réalisait en ce 25 septembre sa 46e vacation avec un catalogue de plus de 750 lots regroupant tous les pans du marché de la BD de collection. Notons le bon résultat d’une très rare plaque émaillée de L’Émaillerie Belge représentant Rascar Capac, réalisée à seulement 35 exemplaires en 1985, envolée à 3.200 euros, et les 3.500 euros pour le sublime portfolio Tango d’Hugo Pratt.

Parmi les originaux, même si plusieurs pièces n’ont pas trouvé preneur, nous remarquerons les bons résultats de quelques oeuvres, notamment Willy Lambil qui s’affirme définitivement comme un maître moderne avec 8.800 euros pour une dynamique planche riche en personnage issue de l’album El Padre ou, pour rester dans l’Histoire, 11.500 euros pour une remarquable planche « égyptienne » d’un des premiers album d’Alix, Le Sphinx d’or, par Jacques Martin.

Les ventes aux enchères de BD : un deuxième semestre toujours dynamique
Moebius - Harzak - Planche originale à l’encre de chine et encres de couleur - vendue plus de 130.000 euros chez Artcurial

La Bande-Dessinée à l’épreuve du marché international

La maison de vente parisienne Artcurial réalisait ce 3 octobre sa seconde vente à Hong-Kong sous l’expertise d’Eric Leroy, mêlant dans un audacieux catalogue de moins de 100 lots maitres de la BD et street-artists.

Si les trois pièces des mythes américains que sont Winsor McCay avec Little Nemo, George Herriman et son Krazy Kat ou Burne Hogarth et son Tarzan n’ont pas trouvé preneur, la qualité des pièces présentées a permis un beau succès qui démontre que la BD dépasse aujourd’hui toutes frontières. En ouverture de cette vacation asiatique, 16 œuvres d’Olivier Ledroit ont toutes trouvé preneurs dans leurs fourchettes hautes ou dépassant leurs estimations, avec plus de 30.000 euros pour le 1er lot.

Parmi les classiques, Hergé ne déçoit pas avec près d’un million d’euros (8.125.000 HKD) pour le mythique dessin de la fresque du Centre Culturel de Wallonie-Bruxelles et près de 230.000 euros pour une planche crayonnée de Coke en Stock ; Jacobs quand à lui dépasse les 120.000 euros avec une planche de La Marque Jaune.

Les deux fondateurs de l’aventure Métal Hurlant réalisent quant à eux d’excellents résultats avec près de 300.000 euros pour deux planches mythiques d’Arzach (ou Harzak) par Moebius, et plus de 50.000 euros pour une sublime planche de Philippe Druillet tirées de La Nuit, ces trois œuvres majeures réalisées au milieu des années 1970.

Hergé - Tintin et Milou - Dessin original couleurs dédicacé - Estimation : 5.000-6.500 euros chez Catawiki

Le marché des dédicaces

Le marché des dédicaces représente aujourd’hui, autant en volume qu’en valeur, un important centre d’intérêt pour les collectionneurs qui peuvent acquérir une pièce originale, unique, de leur auteur favori ou bien d’un grand maitre, pour une plus abordable somme qu’une œuvre publiée. Les ventes hebdomadaires de BD sur Catawiki laissent ainsi une place importante à ces « petits » originaux, et le succès ne se dément pas.

Dans le haut du panier, nous retrouvons naturellement les pièces des mythes du 9e art : citons les 4.500 euros réalisés lors de la vente Banque-Dessinée pour une très rare dédicace couleurs représentant le Capitaine Blake, par Jacobs en 1960, ou les 5.000-6.500 euros d’estimation pour une dédicace couleurs de Hergé représentant Tintin et Milou en lot 153 de la vente Exclusive / Prestige sur Catawiki.

Moebius quant à lui voit régulièrement ses belles dédicaces trouver preneur aux alentours de 1.000 euros, le lot 42 de la même vente sur Catawiki approchera sans doute cette valeur.

Albert Uderzo - Astérix et les Normands - Planche originale à l’encre de Chine - chez Vermot & Associés le 10 Décembre

Quelques pièces du Panthéon de la BD annoncées lors des prochaines ventes

Tous les catalogues de cette fin d’année n’ayant pas été publiés, nous citerons uniquement pour certaines les lots annoncés.

Hugo Pratt, dont les originaux les plus prestigieux dépassent les 100.000 euros, a été représenté lors de la vente Coutau-Begarie du 15 octobre, avec une belle aquarelle issue du Périple Imaginaire, mais aussi par deux magnifiques pièces d’une grande rareté que sont les portfolios BRRR.. BRRR ! The British Winter’s Grenadiers et Il Tempo di Una Sigaretta, estimés chacun à 8.000-12.000 euros.

Hergé et le héros à la houpette demeure toujours présent comme l’acteur incontournable d’une vente réussi, avec notamment deux albums mythiques proposés lors de la vente Exclusive / Prestige sur Catawiki que sont l’édition « universel » ou « avant la lettre » de Tintin au Congo proposé une nouvelle fois par la salle de vente 100% online après qu’un précédent exemplaire s’était envolé à plus de 42.000 euros frais compris lors de la dernière vente prestige en mai dernier, ou bien une édition alternée à 30 exemplaires connus de 1943 de L’Oreille cassée à l’état proche du neuf.

Les originaux de Tardi sont de plus en plus rares sur le marché, la Galerie 9th art & Le Petit Reporter (Neuchâtel) présenteront le 23 octobre en tête de vente un beau dessin original de Nestor Burma avec une estimation de 16.000-20.000 euros, la vente Exclusive / Prestige sur Catawiki propose quant à elle une planche originale de Casse-Pipe à la Nation avec une estimation de 11.000-15.000 euros.

La maison de vente Vermot & Associés annonce quant à elle une extraordinaire planche d’Astérix et les Normands dans sa vente du 10 décembre.

Enfin, au delà d’un catalogue plus généraliste d’œuvres d’exception, Christie’s, avec la Galerie Daniel Maghen, présentera une sélection de 17 œuvres originales de Jean-Pierre Gibrat, de crayonnés couleurs à de grands dessins, entre 3.000 et 40.000 euros pour les estimations, mais aussi des Franquin (Gaston, Spirou...) exceptionnels estimés à 80.000 euros, une couverture des Schtroumpfs de Peyo à 35.000 euros, une magnifique Gil Jourdan de Tillieux au même prix, une Blake et Mortimer de Jacobs à 140.000 euros et, clou de la vente, des planches d’Hergé estimées pour l’une d’entre jusqu’à 400.000 euros. Nous vous en reparlerons.

À vos enchères !

(par Louis GIRARD)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Lire aussi : Les ventes aux enchères de BD : un marché en plein boum

L’agenda des prochaines ventes du 2e semestre 2016 :

- Le Dimanche 23 Octobre : vente BD chez Galerie 9th art & Le Petit Reporter (Neuchâtel) à Neuchâtel.
- Jusqu’au Dimanche 23 Octobre : vente Prestige sur Catawiki, en plus des 6 ventes hebdomadaires de BD.
- Le Dimanche 23 Octobre : vente L’Univers d’Hergé et Albums de BD chez Millon en duplex Bruxelles-Paris.
- Le Vendredi 18 Novembre : vente BD chez Artcurial à Paris.
- Le Samedi 19 Novembre : vente L’Univers du créateur de Tintin chez Artcurial à Paris.
- Le Samedi 19 Novembre : BD et Illustration chez Christie’s à Paris
- Le Samedi 26 Novembre : vente BD chez Tessier & Sarrou à Paris.
- Le Samedi 3 Décembre : vente BD & Illustration chez Galartis à Lausanne.
- Le Samedi 10 Décembre : vente BD chez Vermot & Associés à Paris.

 
Participez à la discussion
2 Messages :