Albums

Libération : Nos années folles 1980-1996 - Par Marie Colmant, Gérard Lefort & Pochep - Casterman

Par David TAUGIS le 3 décembre 2022                      Lien  
Une quinzaine d'années de la vie trépidante du service culture de Libération. C'était loin, à l'époque où le quotidien assumait sa ligne iconoclaste et ses plumes vipérines. Avec ce témoignage de deux figures majeures de Libé, un savoureux voyage peuplé de personnages presque aussi important que les sujets qu'ils traitaient...

Cette tranche d’histoire de Libé raconte une période révolue, un modèle balayé par les réalités économiques. Et les deux journalistes qui témoignent ici ne racontent que leur expérience, sur une quinzaine d’années, et uniquement (ou presque) au sein du service culture. Le quotidien, à cette époque, croyait encore à la liberté de ton héritée du Libération de Sartre, première époque, en 1973, plus proche d’un fanzine de copains lettrés que d’un média de référence. D’où ce mélange doux-amer entre délire festif et nostalgie, qui rebondit d’une planche à l’autre, autour d’épisodes qui ont marqué les auteurs.

 Libération : Nos années folles 1980-1996 - Par Marie Colmant, Gérard Lefort & Pochep - CastermanFort bien entourés, Colmant et Lefort, dans ce bouillant récit débordant de tronches mémorables et de scènes épiques ! Pochep possède sur le bout du crayon l’art de la caricature, capable de croquer aussi bien Serge July que Lionel Jospin. Curieusement, il met à distance les témoins/auteurs de cet album, dont le rendu graphique s’éloigne de leur apparence, comme s’il souhait les mettre à part. Mais le cahier photo de fin d’album nous les rend in situ !

Il est vrai que le service culture de Libé, c’était en ces années-là un monde à part. Tout semblait permis, la pire mauvaise foi, la mise en avant du journaliste -parfois- bien plus que du sujet, les audaces stylistiques, et au sommet, les nécrologies, et les unes historiques. La mort, d’ailleurs, rôde tout au long de l’album, le Sida ayant touché la rédaction plus qu’aucune autre. Car la culture gay régnait en maître dans les pages culture.

Le modèle de ce Libé-là a pu essaimer dans de rares (et éphémères) publications, et résiste sur le web, plus ou moins confidentiellement. Et pour mesurer le gouffre entre l’identité du quotidien d’il y a quarante ans et celui d’aujourd’hui, il suffit de parcourir la liste des actionnaires actuels...

(par David TAUGIS)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

🛒 Acheter


Code EAN : 9782203228726

PAR David TAUGIS  
A LIRE AUSSI  
Albums  
Derniers commentaires  
Abonnement ne pouvait pas être enregistré. Essayez à nouveau.
Abonnement newsletter confirmé.

Newsletter ActuaBD