Ling Ling T1 - Par Escaich et N’Guessan - Editions Bamboo

29 janvier 2012 0
  • Les éditions Bamboo entendent-elles célébrer l'année du Dragon à l'occasion du nouvel an chinois ? On serait tenté de le croire avec la publication simultanée de deux albums ayant pour cadre la Chine traditionnelle : une republication de la série "Chinn" d’Escaich et Vervisch et "Le Bureau des rumeurs", premier tome d’une nouvelle série prometteuse : Ling Ling.

L’histoire reprend un traditionnel schéma de narration d’un type d’histoire apparenté au conte : jeune héroïne dans une quête avec une série d’épreuves, richesse de personnages...

Une jeune fille initiée très tôt à la sagesse et aux arts martiaux se voit entrainée dans une aventure bien particulière : À l’issue d’ un apprentissage de cinq années dans une région isolée et magnifique, elle quitte son vieux maître et part à la conquête du monde et de l’aventure. Très vite, elle va faire de nouvelles rencontres : Muh-Fleu (on peut prononcer mufle !) chargé de recruter des femmes pour « alimenter » le gynécée impérial et la belle Kaa-Nhon à la recherche de son fils, retenu dans ce même gynécée.

Ling Ling T1 - Par Escaich et N'Guessan - Editions Bamboo

Devenues amies, les deux jeunes femmes acceptent la proposition de Muh-Fleu afin de délivrer l’enfant otage. Un troisième larron vient se joindre au groupe : le séduisant Ka-Khou (!) qui sera amené à leur prêter main forte dans leur périlleux projet.

Arrivés au palais impérial, bien des déconvenues attendent l’improbable trio. Néanmoins Ling Ling parvient à rejoindre le Bureau des rumeurs, officine secrète pour laquelle elle sera sollicitée pour de nouvelles missions et de prochaines aventures.

Une mise en place intrigante pour une série dont le second tome est d’ores et déjà annoncé avant l’été 2012.

Bien servi par le dessin lisse, fluide et séduisant de N’Guessan à qui l’on doit déjà Gardel le Fou, (Vents d’Ouest), Petit d’Homme et Aberzen et Arthur (tous les deux chez Soleil) ou Jour de Grâce chez Dupuis, cet album se lit agréablement. Grâce à une mise en couleurs douce et efficace, ce premier volume reste attractif et d’une parfaite lisibilité.

Né en 1973 Bertrand Escaïch a d’abord débuté comme dessinateur aux éditions Vents d’Ouest, il y rencontrera… Bloz et Poupard, futurs dessinateurs des Fonctionnaires pour l’un et des Rugbymen pour le second. Ces derniers l’entraineront aux éditions Bamboo en 2002. Il y cosignera les gags des Footmaniacs et de Studio danse avant de scénariser la série Chinn, dessiné par Frédéric Vervisch, une série récemment inscrite au catalogue de l’éditeur et un succès que l’éditeur souhaite aujourd’hui capitaliser avec une réédition dans un nouveau format, une nouvelle maquette et sous une nouvelle couverture.

Une occasion pour les amateurs de retrouver Sagesse-éternelle et Muscle-flamboyant, sortes d’Astérix et Obélix aux yeux bridés dont les aventures, pleine de jeux de mots et de bagarres, se déroulent dans une Chine ancestrale qui n’évite pas parfois les clichés les plus convenus. Mais ne chinoisons pas !

(par Patrice Gentilhomme)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Ling Ling © Bamboo Édition 2012 - Escaich, Marc N Guessan

Commander "Chinn tome 1" chez Amazon

Commander ’’Ling-ling, le Bureau des rumeurs" chez Amazon

  Un commentaire ?