Lisa Mandel, Mickey et Frédéric Peeters au programme du festival suisse de Delémont’BD !

29 mai 2019 0 commentaire
  • Les 14, 15 et 16 juin prochains se tiendront les rencontres suisses et internationales de la bande dessinée dans le cadre de la 5e édition du Festival Delémont’BD. L'évènement se déroulera dans la ville suisse de Delémont, non loin de la frontière française, à 40 km de Bâle.
Lisa Mandel, Mickey et Frédéric Peeters au programme du festival suisse de Delémont'BD !
Lisa Mandel
Photo : DR

En sa qualité de Grande Trissoue (invitée d’honneur), c’est Lisa Mandel qui est à l’honneur cette année et qui se voit consacrer une exposition rétrospective portant sur l’engagement de son œuvre.

Celle-ci sera accompagnée d’expositions consacrées aux albums sélectionnés dans le cadre du tout nouveau Prix Delémont’BD du meilleur album suisse de bande dessinée ou encore aux albums Saccage de Frederik Peeters et Le Bon goût de Noyau.

Mickey sous tous les crayons

Cette 5e édition sera également l’occasion pour les visiteurs de découvrir une collaboration avec les éditions Glénat célébrant les 90 ans de Mickey. Pour l’occasion, 40 auteurs ont imaginé une planche originale avec pour seule contrainte le fait que le célèbre rongeur entre puis sorte par une porte en première et dernière case.

Cette année, c’est Lisa Mandel ("Nini Patalo", "Eddy Milvieix", "Libre comme un poney sauvage", "Esthétique et filatures", "HP"...) qui fait l’affiche.

Dédicaces, ateliers jeunesse, performances dessinées ou encore des projection ponctueront ce festival qui fait doucement sa place en Suisse. La programmation complète du festival est à retrouver sur son site.

La nouveauté de cette 5e édition du Delémont’BD Festival est l’instauration du Prix Delémont’BD du meilleur album suisse de bande dessinée. Cette nouvelle récompense prend en compte l’un des principaux particularismes suisses : la polyglotie. Ainsi, la sélection ne souffre d’aucune barrière linguistique et des albums français, italiens et allemands sont présents au sein de la sélection que voici :

-  3 Väter, par Von et Nando von Arb, Edition Moderne
-  Adieu les enfants, par Hélène Becquelin, Antipodes
-  Bonjour Bonsoir, par Vamille, La Joie de lire
-  De la Nécessite d’avoir un ours chez soi, par Debuhm, Le Lombard
-  Hat Man erst angefangen zu reden, kann alles mögliche dabei herauskommen, par Pirmin Beeler, Edition Moderne
-  Junk Food book, par Noémie Weber, Gallimard bande dessinée
-  La Profezia del guerriero, par Samuele Frasca, Fontana Comics
-  Le Tailleur de pierre, par Léonie Bischoff et Olivier Bocquet, Casterman
-  Les Égarés de Déjima, par Nicolas Wouters et Michele Foletti, Sarbacane
-  Odysseus, par Andreas Kiener, Edition Moderne
-  Rodger, l’enfance de l’art, par Herrmann et Vincent Di Silvestro, Herrmine
-  Saccage, par Frederik Peeters, Atrabile
-  The End, par Zep, Rue de Sèvres
-  The Fail, par Jared Muralt, Tintenkilby Verlag
-  When I am King, demian 5, Jaja Verlag

On voit, à la lecture de cette sélection, que la création suisse est plutôt active !
Parmi ces 15 albums, tous parus entre le 1er avril 2019 et le 31 mars 2019, on compte bien évidemment quelques ténors, comme Frederik Peeters ou Zep, mais aussi de nouveaux talents et de nouvelles découvertes !

Cette sélection sera réduite à 7 quelques jours avant le début du festival par le jury. Notons la composition de ce dernier : Nicole Brosy (organisatrice de la librairie Delémont’BD), Gilles de Diesbach (journaliste BD et programmateur de la scène BD du Salon du livre de Genève), Elisabeth Fornerod (co-responsable de l’espace jeunesse de Delémont’BD), Angela Heimberg (librairie Comix Shop à Bâle), Noyau (illustrateur presse et auteur de bande dessinée à qui une exposition est consacré) et enfin Grégoire Vuilleumier/Greis (rappeur).

Chose non négligeable : lors de la remise du prix le vendredi 14 juin lors de la soirée d’ouverture du festival, le lauréat recevra 5 000 CHF de dotation ainsi qu’une carte de blanche pour la réalisation d’une exposition à l’occasion de l’édition 2020 de Delémont’BD.

(par Thomas FIGUERES)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

  Un commentaire ?