Lock Groove Comix - Par JC Menu - L’Association

28 décembre 2008 0 commentaire
  • Si vous ne pouvez vous empêcher d’entrer chez chaque disquaire qui se trouve sur votre chemin, si vous en parcourez méticuleusement chaque bac, si les murs de votre maison sont tapissés de disques, si vous rêvez d’être interviewé dans la rubrique "Mes disques à moi" de {Rock & Folk}, alors vous venez de trouver la bande dessinée idéale pour discophile averti.

Cheville ouvrière, éditeur, graphiste, JC Menu est l’homme-orchestre de l’Association depuis sa création en 1990. Son parcours d’auteur est moins célèbre que son activité d’éditeur, mais pas moins passionnant. Avec une prédilection pour l’autobiographie, qui s’insère dans la plupart de ses projets, Menu construit une œuvre cohérente où chaque livre est différent du précédent, tout en étant sa suite logique.

Lock Groove Comix, dont deux volumes sont parus à ce jour, est centré sur le Rock’n’roll et ses incarnations en disques vinyls. En partant de cette passion musicale, Menu évoque un aspect méconnu et quasi onirique du plaisir de passer une plaque : les sillons sans fin des disques ou locked groove (dont l’an 1 serait la fin de la face b du Sergeant Pepper’s Lonely Hearts Club Band des Beatles). Le lock groove est donc le point de départ de cette série qui abordera la musique, la bande dessinée, le graphisme, ou encore les souvenirs personnels de l’auteur.

Lock Groove Comix - Par JC Menu - L'Association
Extrait de Lock Groove Comix T1.
© JC Menu - L’Association.

Renouant avec le format « comix », soit 32 pages au petit format souple, Menu donne à ses chroniques musicales un tempo et une liberté de ton et de mise en page idéale. Les souvenirs de concerts sont émaillés de répliques cinglantes sur les travers des spectateurs emmerdeurs. Le dessin est plus lâché dans le second volume, mais gagne en expressivité. Le résultat est brillant et apporte une pièce supplémentaire à l’œuvre tentaculaire de JC Menu. Lock Groove Comix rejoint en bonne place les références du genre que sont Claudiquant sur le Dancefloor de Luz chez Hoëbeke ou Add Some Music To Your Day de David Scrima, publié par L’Employé du Moi.

Alors, la prochaine fois que vous partirez chiner à la recherche de disques, regardez si le type qui fouille le bac d’à côté n’a pas les cheveux hirsutes et un pull à rayures. Si c’est le cas, il y a de grandes chances que ça soit Menu...

(par Morgan Di Salvia)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

  Un commentaire ?