Love : Le tigre - Par Frédéric Brrémaud et Federico Bertolucci - Ankama Editions

25 mai 2011 2
  • Le quotidien sans parole d'un tigre, dans une jungle où chaque minute est un combat. Superbe et captivant.

Une chasse qui s’annonçait facile et vite expédiée se transforme en longue traque à travers la jungle et son bestiaire hétérogène. S’il est rapide et puissant, le tigre doit s’extirper de tous les pièges tendus par dame nature et se frayer un chemin parmi les crocodiles, macaques, panthères et éléphants.

La jungle se montre impitoyable et la loi du plus fort n’épargne personne. Entre la chasse nécessaire pour manger, les parades amoureuses, et les jeux suspendus aux arbres, chaque bête poursuit à son échelle son parcours singulier, puisse-t-il croiser son prédateur le plus tard possible.

A travers les pérégrinations de ce tigre frustré par tant de complications, c’est toute la chaîne alimentaire de la jungle que le scénario de Frédéric Brrémaud nous permet de découvrir. À hauteur d’éléphants ou de fourmis, en principe les les plus exposées, la variété des points de vue n’a besoin de nul artifice pour que le lecteur comprenne bien ce qui se passe et s’autorise même des pauses contemplatives, le temps de quelques parades ou couchers de soleil.

Love : Le tigre - Par Frédéric Brrémaud et Federico Bertolucci - Ankama Editions
©Bertolucci/Ankama Editions

Mais ce qui assomme le lecteur plus efficacement qu’un coup de griffe, ce sont bien sûr les images de Federico Bertolucci : perfection des cadrages, ambiances hypnotiques, un rendu numérique ne noyant jamais la nervosité du trait de crayon ni les textures de la flore. Rarement nos yeux n’auront été aussi saisis.

Difficile de chipoter, c’est peine perdue : Cet album est une immense claque visuelle.

Love combine la beauté captivante des documentaires animaliers de la BBC, et la puissance graphique du manga Gon de Masashi Tanaka. Amateurs d’animaux et belles images, ou simplement de beaux ouvrages, ne manquez pas cette série en deux tomes, parue dans la collection Étincelle d’Ankama.

©Bertolucci/Ankama Editions

(par Thomas Berthelon)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

 
Participez à la discussion
2 Messages :
  • Je l’ai lu.

    Relu.

    Re-relu !

    Effectivement une claque graphique d’autant plus forte que l’hsitoire avance (à pas de Tigre) sans le moindre texte !
    Des couleurs splendides, dans angles de vue qui accentuent le mouvement, tout en souplesse et en félinité !

    Et, cerise sur le gâteau (du desert), une fin... inattendue

    Répondre à ce message

  • D’ordinaire, j’ai plutôt tendance à me méfier des publications Ankama. Mais-là, mon oeil de renard a été attiré par la couverture, ce qui m’a entrainé à en soulever la couverture et les premières pages. Première constatation : l’histoire est muette, elle se passe dans la jungle et conte les tribulations d’un Tigre en quête de son repas quotidien : un tapir grassouillet appétissant ! Voila déjà qui nous change des tristes monographies contemporaines, il y a du souffle, des décors, de l’épopée !

    Tout cela est magnifiquement retranscrit : j’adore notamment la première case de la page 30 et celle de la chute finale (faute de grives...). En clair, je recommande !!

    Répondre à ce message