Love Under Arrest T1 - par Maki Miyoshi - Delcourt/Tonkam

3 mars 2018 0 commentaire
  • Grand succès « shôjo » de l’année 2017 au Japon, une romance très fleur bleue dans laquelle une lycéenne tombe éperdument amoureuse d’un jeune policier de 23 ans. Du très classique mais proposant un retournement de situation inattendu.

Kako, 16 ans, est invitée par sa meilleure amie Mikado à une soirée de rencontres entre étudiants. Les deux lycéennes s’y font passer pour des étudiantes âgées de 22 ans et durant la soirée Kako fait la connaissance de Kouta, 23 ans.

Le courant passe immédiatement entre eux mais lorsque le jeune homme découvre que Kako n’a que 16 ans, il se ferme et la renvoie chez elle en taxi. Plus tard, Kako découvre que Kouta est un jeune policier fraîchement sorti de l’académie venant d’être affecté dans son quartier ! En dépit de leur différence d’âge, la jeune fille ne peut se décider à l’oublier…

Débuté en 2012 sous le titre P to JK [1] dans le magazine Bessatsu Friend de Kôdansha, comptant pour l’heure onze tomes, le manga de Maki Miyoshi apparaît à la lecture du premier tome comme un pur shôjo, c’est-à-dire un récit destiné aux adolescentes, jouant à fond la carte de la romance fleur bleue.

Love Under Arrest T1 - par Maki Miyoshi - Delcourt/Tonkam
P to JK © Maki MIYOSHI / Kodansha Ltd.

Le titre a explosé l’an dernier au Japon, avec plus d’un million de ventes au premier semestre. Un succès dû à une adaptation en film live, sortie le 25 mars 2017 et qui a très bien marché. De plus, toujours l’an dernier, l’œuvre de Maki Miyoshi a remporté le Prix du manga Kôdansha dans la catégorie « Meilleur shôjo manga ».

Pour l’heure, difficile de mesurer le potentiel du titre et les raisons de son succès au Japon. Ce début de romance semble cousu de fil blanc, avec d’un côté la sympathique lycéenne qui profite de toutes les occasions pour voir le jeune policier qui lui se mure dans son rôle.

Du côté du graphisme, là aussi du très classique et conventionnel. L’ensemble apparaît néanmoins frais et bon enfant, plutôt mignon, jusqu’au dernier acte de ce premier tome, digne d’un conte de fée, au développement peu réaliste, mais qui a le mérite de surprendre le lecteur par son côté inattendu.

Un titre définitivement étrange, réservé aux amateurs de romance de type conte de fée, pleine d’innocence et de candeur.

P to JK © Maki MIYOSHI / Kodansha Ltd.

(par Guillaume Boutet)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Commander cet album:
BDfugue FNAC Amazon

Love Under Arrest T1. Par Maki Miyoshi. Traduction Julia Brun. Delcourt/Tonkam, collection "Shôjo". Sortie le 7 février 2018. 192 pages. 6,99 euros.

Commander ce livre chez Amazon ou à la FNAC

[1« P to JK » se lit « Policier et Lycéenne », où JK sont les initiales de « Joshi Kôsei » signifiant « Lycéenne ».

  Un commentaire ?