Love me tender T1 - Kiki - Taifu Comics

1er mars 2007 0 commentaire
  • Le premier tome d'un manga rigolo mais touchant, sur un triangle amoureux entre mecs.

Sae est un jeune garçon dormant à droite et à gauche. Il rencontre un jour Nao, très belle jeune fille. Sauf que c’est en réalité un travesti. Sae est bisexuel, mannequin comme son ami Kazuki, qui va le rejoindre chez Nao. Une vie à trois va commencer, prétexte à des situations cocasses : triangle amoureux, oppositions de caractères.

On pourrait considérer ce manga comme la version adulte de No Bra [1]. Mais contrairement à celle-ci, les personnages de Love me tender ont une sexualité totalement assumée. Ils sont mûrs, ont un emploi, sont plus responsables. Nous sommes ainsi loin des premiers émois adolescents du collège. Le dessin au trait fin privilégie bien évidemment le côté féminin des visages, le découpage et les cadrages vont directement à l’essentiel : décors minimalistes, plans serrés sur les visages, travail sur les jeux de regards, tout concourt à focaliser l’attention sur le triangle amoureux et l’entourage gravitant autour de lui. La narration va aussi insister sur le quotidien : les personnages sont souvent attablés devant un café, un verre à la main, en train de se promener ou flanant chez eux.

Ce manga de Kiki possède le charme et la tendresse d’une série comme Nana, dans le sens où le lecteur suit les protagonistes dans leur vie de tous les jours, à travers leur petit boulot, ou des rendez-vous dans des cafés. Ils sont attachants, et le climat humoristique, masquant certains passés douloureux, laisse deviner une profondeur de caractères intéressante pour les tomes à venir.

(par Thomas Berthelon)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Commander ce livre sur Internet

Cet album a également été chroniqué dans l’émission radio "Supplément week-end".

[1série de Kojiro Kawatsu en 6 tomes parue chez le même éditeur, Taifu Comics

  Un commentaire ?