Luc Brunschwig et Etienne Leroux en Aire Libre !

  • [Lors d'un récent entretien->1249], le scénariste de {Makabi} et du {Pouvoir des Innocents} nous annonçait avoir plusieurs projets pour les éditions Dupuis. Il vient de signer, avec {{Etienne Leroux}} ({Aménophis IV}) un contrat portant sur la publication d'un one-shot en deux volumes. {La Mémoire dans les Poches} sera très logiquement intégré à la collection {Aire Libre}.

Les premières pages du récit montrent un vieil homme tenant un bébé en larmes et un chien furibond au bout d’une laisse. Avec ce bel équipage, il entre dans une pharmacie acheter des couches, un biberon et du lait pour le nourrisson. La pharmacienne s’étonne qu’on ait laissé un enfant à vieillard sans lui donner le moindre viatique... Au lieu de répondre aux interrogations de la commerçante, le vieil homme s’enfuit au courant !

Luc Brunschwig et Etienne Leroux en Aire Libre !

Pourquoi cette fuite ? Comment le bébé s’est il retrouvé dans les bras d’un vieil homme ? Ce sont les questions auxquelles Luc Brunschwig s’efforcera de répondre dans ces deux albums de 70 pages.

« "La Mémoire dans les Poches" est une histoire intimiste sur les relations internes à une famille, explique t’il. On y découvrira le poids d’un passé qui apporta aux protagonistes autant de choses positives que négatives ». Le scénariste confie que ce récit est sans doute le plus personnel qu’il ait écrit jusqu’à présent. « J’y intègre beaucoup d’éléments vécus avec ma famille, ainsi que mes rapports avec elle. Dans une sauce très fictionnelle, bien entendu ! ».

Etienne Leroux recourra à un style semi-réaliste, en couleur directe, qui n’est pas sans rappeler celui de Michel Plessix ou de Will Eisner. Luc Brunschwig ajoute : « Son nouveau style de dessin permettra à son humanité et son talent de directeur d’acteurs d’apparaître au grand jour ».

Par ailleurs, le projet de reprise d’Urban Games par un autre dessinateur semble être définitivement abandonné... D’un commun accord avec Serge Pellé, auteur des prestigieux premiers essais, Luc Brunschwig a décidé de laisser la série subir les caprices de sa malédiction.

(par Nicolas Anspach)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

photo (c) Dargaud.
images (c) Leroux, Brunschwig & Dupuis.