Lucille de Ludovic Debeurme - Futuropolis

5 avril 2006 0 commentaire
  • La tendre rencontre entre deux handicapés de la vie : Lucille, une jeune anorexique, et Arthur, un jeune garçon dont le père alcoolique se suicide, est le sujet de ce roman graphique de 500 pages qui impressionne autant par la puissance de son dessin que par la subtilité des dialogues et des situations.

On vous parlait des formats, l’autre jour, de ces histoires qui ont le temps de se déployer sur des centaines de pages, à l’exemple de ce que le Japon a pu faire de mieux dans ce domaine. Nous pensons depuis longtemps que les formats étriqués devaient rendre gorge même si le feuilleton elliptique à la franco-belge a rendu bien des services et n’a pas fini d’en rendre.

Des ellipses, il n’y en a guère dans cet album qui alterne de tendres moments de bonheur avec des scènes qui vous font monter les larmes. On arrive à la fin du livre le cœur lourd, l’esprit embué d’émotion et l’on découvre que l’histoire continue. C’est formidable ! Lucille de Debeurme devrait peser de tout son poids dans la prochaine sélection d’Angoulême. Et ce n’est pas qu’une image.

Lucille de Ludovic Debeurme - Futuropolis
Lucille de Ludovic Debeurme
Ed. Futuropolis

(par Didier Pasamonik (L’Agence BD))

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

  Un commentaire ?