Luxley - T2 : Sainte Inquisition - par Mangin, Ruizgé & Chagnaud - Quadrant Solaire

17 septembre 2006 0 commentaire
  • Et si 300 ans avant Christophe Colomb, le Nouveau monde avait osé conquérir l'Ancien ? Valérie Mangin imagine la réponse.

Ceux que tous appellent les Atlantes dominent l’Europe. Vucub-Noh, le gouverneur maya de la France, a la capacité à prévoir l’avenir et donc à contrer toutes les tentatives de révolte des Chrétiens. Seul Robin de Luxley, dit Robin des Bois, échappe mystérieusement à son contrôle. Mais la Sainte Inquisition s’inquiète de ce "don". Pour Dominique de Guzman, le grand inquisitateur, cela ne fait aucun doute : Robin ne peut être qu’un hérétique qu’il faut éliminer au plus vite...

Suite de l’uchronie médiévale imaginée par Valérie Mangin. Comme pour ses autres séries de la collection Quadrant Solaire (Le Fléau des Dieux, Le dernier troyen), la scénariste revisite avec succès toute une époque de notre histoire et parvient à nous surprendre en se demandant : et si ça c’était passé autrement ? Du fait de sa formation [1], la réalité historique est astucieusement intégrée à la fiction. Des personnages réels (Innocent III, Dominique de Guzman, Louis VIII) côtoient des personnages fictifs (Adam du Loraux, les Atlantes) avec cohérence et surtout vraisemblance. Ce deuxième tome prend un caractère plus religieux que le premier puisqu’il met en scène La Sainte Inquisition, un tribunal créé par la papauté pour rechercher et juger ceux qui remettent en cause les dogmes de l’Eglise Catholique. Parallèlement, la scénariste développe un jeu d’intrigues, de suspicion et d’espionnage qui dramatisent à souhait le récit.
Le dessinateur espagnol Francisco Ruizgé prête son trait réaliste à cette histoire et Jean-Jacques Chagnaud réalise une fois de plus un formidable travail sur les couleurs : sans artifice mais terriblement efficace.

Quadrant Solaire en profite pour publier une nouvelle édition du tome 1 contenant une nouvelle couverture et surtout six pages de BD supplémentaires racontant l’invasion de l’Angleterre par les armées de l’Inca et la première rencontre de celles-ci et de Robin des Bois.

(par Laurent Boileau)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Lire la chronique du tome 1

Commander cet album sur Internet

[1thèse et diplômes en Histoire

  Un commentaire ?