MacGuffin et Alan Smithee T. 2 : Opération Grande Zohra – Par Ghyslain Duguay et Michel Viau – Perro Éditeur

5 septembre 2019 0 commentaire
  • Après avoir déjoué un complot à l’Expo 67, Alan Smithee et MacGuffin poursuivent leurs aventures au Québec. Cette fois-ci, c’est la visite du général de Gaulle qui est au cœur de l’intrigue. Suite et fin d’un diptyque ludique où espionnage et histoire se mélangent savamment.

Dans le milieu du cinéma, le « MacGuffin » est un prétexte au développement d’un scénario. Pour Michel Viau, l’histoire du Québec et l’Exposition universelle de 1967 étaient en quelque sorte un prétexte à la création de la série MacGuffin et Alan Smithee (Perro Éditeur). Celui-ci s’est également inspiré des interprètes du film À bout de souffle, et plus particulièrement d’illustrations de Jean Seberg et Jean-Paul Belmondo réalisées par le dessinateur Ghyslain Duguay, pour donner vie à son univers : « L’Expo 67 a marqué une époque, un tournant dans l’histoire du Québec. (…) Pour moi, les pavillons, toute cette architecture très particulière, c’était quelque chose de fabuleux. Je voyais une histoire se dérouler dans ce décor. C’est donc l’Expo qui a motivé la création de cette série, aussi surprenant que cela puisse paraître. À l’origine, je n’avais aucune idée de ce que les personnages pouvaient être.(…) J’ai demandé à Ghyslain Duguay s’il faisait quelque chose avec ces personnages, si c’était un projet. Il m’a dit que non, alors je lui ai proposé d’en faire deux espions, et de faire un récit qui se déroulerait à l’Expo. C’est comme ça que MacGuffin et Alan Smithee sont nés, tout simplement [1]. »

Tels John Steed et Emma Peel, MacGuffin et Alan Smithee forment un véritable duo de choc. Il est français, elle est écossaise ; il est sévère, elle est téméraire. Et si elle n’a pas de prénom, lui porte un pseudonyme [2]. Agents spéciaux pour la S6 (Section spéciale de la sécurité et des services secrets supranationaux), ceux-ci sont accompagnés dans leur mission montréalaise par l’agent local Morisset, une sorte de croisement entre Forrest Gump et Gaston Lagaffe.

MacGuffin et Alan Smithee T. 2 : Opération Grande Zohra – Par Ghyslain Duguay et Michel Viau – Perro Éditeur
© Perro Éditeur.

Après avoir infiltré l’Expo 67 dans le premier tome (Mission Expo 67) afin d’empêcher la diffusion de secrets nucléaires, le trio prolonge son séjour à Montréal et finit par être mêlé à un autre événement ayant marqué l’été 1967 : la visite officielle du général de Gaulle au Québec [3], au cours de laquelle ce dernier prononce son célèbre « Vive le Québec libre ! » [4].

Pour Viau et Duguay, cette visite est l’occasion d’explorer les méandres de la Ve République et ses histoires de barbouzes. C’est ainsi que les auteurs remontent dans le passé de Smithee et imaginent un nouvel attentat mené par le Commando Roncevaux, un groupe terroriste encore plus extrême que l’O.A.S. Installée au Québec, la cellule vise évidemment le général de Gaulle, qui doit notamment visiter l’Expo ainsi que le tout nouveau métro de Montréal.

MacGuffin et Alan Smithee, Tome 2 : « Opération Grande Zohra », par Ghyslain Duguay et Michel Viau, 2019.
© Perro Éditeur.
MacGuffin et Alan Smithee, Tome 2 : « Opération Grande Zohra », par Ghyslain Duguay et Michel Viau, 2019.
© Perro Éditeur.

Avec ses emprunts aux codes de la « Spy-Fi » des années 1960, cette Opération Grande Zohra est à la fois explosive et humoristique. Michel Viau et Ghyslain Duguay s’amusent, et cela transparaît dans leur œuvre (à cet égard, le clin d’œil à Uma Thurman dans Kill Bill est tout simplement jouissif). Si la série a tout pour plaire à un public adolescent, le public adulte saura l’apprécier les nombreuses références historiques.

Enfin, alors qu’Opération Grande Zohra semble marquer la fin d’un premier cycle en terres québécoises, nous avons hâte de voir quelles surprises nous réserve le troisième tome de la série.

(par Marianne St-Jacques)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Commander cet album:
BDfugue FNAC Amazon

MacGuffin et Alan Smithee, Tome 2 : « Opération Grande Zohra », par Ghyslain Duguay et Michel Viau, Perro Éditeur, 64 pages. Parution au Canada le 24 juillet 2019. Commander cet album sur le site de l’éditeur.

À lire également sur ActuaBD : « Michel Viau : "L’histoire du Québec est riche. Il y a beaucoup d’anecdotes qui mériteraient d’être racontées sous forme de BD." », mai 2019.

[1Lire l’entretien complet accordé à ActuaBD par Michel Viau au printemps 2019.

[2À noter qu’« Alan Smithee » est également le pseudonyme utilisé par les réalisateurs hollywoodiens insatisfaits du résultat final de leur film.

[3Pour en savoir plus sur les différents voyages de Charles de Gaulle au Canada, voir cet article paru dans Le Devoir. Pour en savoir plus sur le voyage de 1967 et la crise diplomatique provoquée par le discours du général de Gaulle à l’hôtel de ville de Montréal, voir les archives de la Société Radio-Canada.

[4Si bien que l’album est paru le 24 juillet 2019, 52 ans jour pour jour après que le général de Gaulle ait prononcé ce discours.

  Un commentaire ?