Made in Belgium : Tintin sera présent, sans l’accord de la Fondation Hergé !

15 mars 2005 1 commentaire
  • L'absence de toute représentation graphique rappelant l'univers de Tintin à l'exposition {Made In Belgium} a suscité une vive polémique auprès des Belges, amateurs de bande dessinée ou non. Nous avons consacré déjà [plusieurs articles->http://www.actuabd.com/article.php3?id_article=2225]
    à ce sujet : du [mécontentement ->http://www.actuabd.com/article.php3?id_article=2244] de {{Georges Remi Jr}}, le neveu d'Hergé, au [communiqué officiel->http://www.actuabd.com/article.php3?id_article=2249]
    de la société Moulinsart et de la Fondation Hergé.

Moulinsart souhaitait, selon les organisateurs, imposer sa propre mise en scène et ses propres décors -payants- à l’exposition Made In Belgium. Ce qui était inacceptable aux yeux des promoteurs de l’événement.

Le quotidien belge, La Dernière Heure, révèle aujourd’hui qu’une planche du célèbre personnage à la houppe sera finalement exposée au sein de l’exposition à partir de ce mercredi 16 mars. Elle devrait être présentée sans aucune mise en scène et exposée en dehors de l’espace consacré à la bande dessinée. L’Association "Collections et Patrimoine" envisageait cette solution de repli, tout en espérant un revirement de la part de la légataire d’Hergé, Fanny Rodwell, seconde épouse de l’auteur.

Selon ce quotidien bruxellois, la Fondation Hergé n’aurait pas donné son aval à cette démarche. Cette dernière pourrait dès lors techniquement assigner l’Association "Collections et Patrimoine" devant les tribunaux. Si cela se produisait, cependant, les gestionnaires de Tintin se heurteraient à un mur d’incompréhension de la part du public.

D’une certaine manière, Moulinsart est piégée. Une exposition consacrée aux gens qui ont « fait » la Belgique, sans aucune présence d’Hergé, c’est un peu comme si on oubliait de présenter l’œuvre de Will Eisner dans une rétrospective sur les auteurs majeurs de comics.

(par Nicolas Anspach)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

 
Participez à la discussion
1 Message :
  • Bravo. A présent quid d’une petition ?
    16 mars 2005 13:32, par Delanay

    Excellente initiative, qui est mieux que rien. Il est toutefois à craindre que la Fondation Hergé n’en reste pas là, méprisant les visiteurs de cette exposition et les lecteurs. Quid alors d’une petition d’amateurs de BD avertis et réels Tintinophiles ? Peut-être cela fera-t-il réfléchir Nick Rodwell et le faire un (tout petit) peu vasciller de sa Tour d’Ivoire ?
    Cordialement,
    Delanay, tintinophile et accessoirement scénariste amateur.

    Répondre à ce message