Magdala, Alchemist Path T3 - Par Aco Arisaka & Isuna Hasekura - Ototo

8 mai 2015 0 BD d’Asie par Guillaume Boutet
  • Une opportunité se présente à Kûsla, l’alchimiste qui ne dort jamais : rejoindre une caravane qui fait route vers une grande cité minière, située en territoire païen. Pour obtenir une place il lui faut une monnaie d’échange... Et pourquoi pas une méthode de raffinement d’un métal légendaire ?

Dans ce troisième tome sur quatre (la série s’est achevée au Japon en avril dernier), nous retrouvons Kûsla, l’alchimiste, et Fenesis, la jeune nonne maudite, dans une seconde histoire ayant pour thème le raffinement de l’acier de Damas, un alliage légendaire à l’origine trouble.

C’est dans le but de rejoindre une légion qui voyage vers des territoires inexplorés, et qui vise en particulier une grande cité minière, que Kuslâ cherche à percer le secret de la fabrication de l’acier de Damas, détenu selon la rumeur par Irène, la responsable de la guilde des forges de leur ville.

Son objectif est d’utiliser ce savoir-faire pour acheter leur place dans la caravane de la légion, et ainsi rejoindre des territoires nouveaux. Pour cela, Kuslâ va se montrer odieux et violent tout le long du tome envers Irène dans le but de la faire craquer.

Comme prévu, c’est un tome décevant. En dépit de l’univers et des enjeux complexes mis en scène, le récit se résume à l’alpha-mâle Kuslâ terrorisant ou taquinant les personnages féminins qui, selon le cas, se retrouvent tremblantes ou énervées, non sans que nous soient réservées quelques scènes faisant profiter au lecteur des charmes d’Irène et de Fenesis. Et, dans ce registre, notre alchimiste ne nous épargne aucun cliché du genre, menace de viol comprise…

On nous explique ensuite qu’il faisait cela exprès, par calcul... Mais c’est comme pour certaines blagues de mauvais goût qui effarent tout un chacun, lancer un « c’était pour rire » à la fin ne change pas grand-chose au sentiment de malaise ressenti tout au long de la lecture...

Magdala, Alchemist Path T3 - Par Aco Arisaka & Isuna Hasekura - Ototo
Kûsla faisant son « show » à Irène...
© 2013 Isuna HASEKURA & Aco ARISAKA / KADOKAWA SHOTEN / Ototo

Bref nous sommes à mille lieux de Spice & Wolf et il est difficile d’imaginer qu’il s’agisse du même auteur tant le traitement des personnages et du rapport homme / femme se révèle ici sexiste et à sens unique, tandis que l’intrigue apparaît reléguée à quelques pages de mise en route et de résolution, l’essenitel se trouvant presque exclusivement dédié au show viril de son héros.

Nous avions déjà pointé l’aspect « commande » de Magdala, mais c’est bien pire que cela : il s’agit désormais d’une œuvre gênante qui fait tache dans l’œuvre d’Isuna Hasekura. Et c’est réellement un crève-cœur que de voir l’auteur talentueux d’une merveille de finesse et justesse comme Spice & Wolf, gâcher un sujet et un univers si prometteurs par un traitement aussi navrant.

(par Guillaume Boutet)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Magdala, Alchemist Path T3. Par Aco Arisaka (dessin), Isuna Hasekura (histoire originale) & Tetsuhiro Nabeshima (character design). Traduction Nicolas Pujol. Ototo, collection "Seinen". Sortie le 23 avril 2015. 192 pages. 7,99 euros.

Commander ce livre chez Amazon ou à la FNAC

Magdala, Alchemist Path sur ActuaBD :
- Lire la chronique du tome 1,
- Lire la chronique du tome 2.

Spice & Wolf sur ActuaBD :
- Lire la chronique du tome 5
- Lire la chronique du tome 6
- Lire la chronique du tome 10